Forum sur l'univers du manga.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 08 - RP avec Tony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: 08 - RP avec Tony   Mer 3 Fév - 16:54


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦On demande un rapide.♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

En plein milieu de la matinée, tu te trouvais déjà en salle d’entraînement. Tu expérimentais le tout nouveau tapis roulant fait par le milliardaire Tony Stark. Étant donné que la plupart des tapis ne dépassaient presque pas les 50 km/h, tu ne pouvais pas améliorer ton hyper vitesse. Personne ne connaissait encore ta limite de km/h, pas même toi. Tout ce que tu savais, c’est que plus tu courais extrêmement vite et plus ton corps demandait quelques minutes de repos. Ton optimisation avec la pierre de l’esprit n’a pas vraiment été parfaite. Mais avec beaucoup d’entraînement, peut-être que ton corps commencerait à s’habituer. Les dernières fois où tu as dû user d’une grande vitesse c’était à Séoul pour une course avec un train et la deuxième fois en Sokovie contre les sentinelles d’Ultron. Il est quasiment sûr que tu vas revivre des situations similaires, mais cette fois-ci tu seras prêt. Tu ne veux plus revivre l’échec. Ta mort t’a suffi à te prouver que tu dois acquérir une plus grande vitesse.

Dépassant déjà les 200 km/h, des éclairs bleutés jaillissaient derrière ton dos. De minutes en minutes tu accélérais ta vitesse, mais à partir de 466 km/h tu te tords la cheville. Perdant immédiatement le rythme, le tapis te propulse contre le mur. Poussant un petit râle de douleur, après être couché sur le sol, tu sens ton cœur battre extrêmement vite. Si bien que tu as l’impression qu’il va ressortir de ton corps. Légèrement sonné, tu te relèves doucement en te tenant la tête. Ton entraînement risque de prendre plusieurs semaines voir des mois pour atteindre une grande vitesse. Attrapant une bouteille d’eau, tu bois quelques gorgées tout en t’asseyant sur un banc. T’essuyant le visage avec une serviette, tu finis par allumer la télé. La première chaîne de télévision te passait un flash spécial sur un accident qui venait de se produire sur le pont Verrazano-Narrows. Une explosion retentit pouvant causer un effondrement total de cet endroit. Au vu de la situation, plusieurs personnes seraient en danger. Vu l’efficacité des secours en Amérique, il est évident que beaucoup de citoyens sont déjà en danger le temps qu’ils arrivent. Toujours à manger leurs beignets et ensuite à se bouger le cul. La fois où les Chitauri ont attaqué New York, l’armée à mis trois plombes avant de rejoindre le combat. Ce qui a provoqué pas mal de morts et beaucoup de dommages dans la ville.

Te massant la cheville droite qui venait légèrement de se tordre quand tu courrais, tu regardais toujours l’émission à propos de l’explosion sur le pont. Apparemment ça viendrait peut-être d’une attaque d’un terroriste ou d’un mutant voir même un accident. Seulement, tu ne voyais aucune personne suspecte depuis la télé. Le mieux serait de te rendre sur place mais tu n’as reçu aucun ordre. Tu te tâtais à y aller, mais si tu intervenais sans permission ça te retomberait sûrement dessus. Tout à coup, ton téléphone portable sonne. C’est un mail. Saisissant ton téléphone, tu lis ce que tu as reçu. Ça venait d’en haut et tu devais prêter main-forte à l’évacuation des civils sur ce fameux pont. Étant donné que tu es le plus rapide des Avengers, il te charge toujours des missions comme celle-ci. Au moins tu ne seras pas emmerdé par l’épuration.

Te remettant debout, tu disparais dans une traînée bleutée jusqu’au vestiaire. Te changeant en moins d’une seconde, tu sors du QG des Avengers en sprintant au lieu de prendre ta moto. Au vu de la distance entre ta position et le pont, tu risques d’être un peu essoufflé. Une minute de repos fera l’affaire pour être à nouveau opérationnel. Courant à toute vitesse, tu n’entendais même plus la personne qui te parlait depuis ton communicateur se trouvant dans ton oreille droite. Traverser le vent à pleine vitesse te rendait légèrement sourd. Essayer d’entendre la radio quand vous parcourez une vitesse à plus de 300 km/h à travers le vent.

Esquivant tout obstacle, tu réduisais parfois les vitres des voitures en mille morceaux après ton passage éclair. Pour une fois tu ne le fais pas exprès. C’est un petit défaut de ton pouvoir. Tu en profitais même pour faire voler les jupes des demoiselles pour apercevoir leurs petites culottes. Ça par contre c’est un avantage. Heureusement que Hayden n’est pas dans les parages sinon tu serais mort. Ou même pire que ça. Tes chances de devenir son prince charmant seraient réduites à zéro. Pensant à elle, tu es soudainement diverti par une jolie brune. Un peu de ton style de femme. Mais en la regardant, tu ne fais plus attention où tu te diriges et tu percutes des sacs-poubelles. Du moins, tu t’écrases dedans. À terre et remplit de déchets, un homme qui venait d’apercevoir ta chute te demande si tout va bien. Légèrement sonné, tu enlèves un pot de yaourt sur tes cheveux. Affirmant ensuite à la personne que tu vas bien, tu reprends aussitôt ta course en direction du pont. Mon Dieu, tu vas devoir prendre une douche en rentrant. Ton uniforme est à moitié dégueulasse à cause des détritus des poubelles.

Arrivant enfin à destination, tu te stoppes devant l’entrée du pont. Tu remarquais au loin une épaisse fumée noire due à l’explosion. Le pont quant à lui basculait légèrement à cause de ses câbles qui se détachaient au fur et à mesure. Posant ta main sur ton ventre pour reprendre ton souffle, tu aperçois une personne que tu détestes. Tony Stark se trouvait sur les lieux de l’accident. Il ressoudait les câbles du pont un à un, mais ne pouvait pas évacuer les civils. Craquant ta nuque, tu laisses échapper un sourire arrogant. Comme à ton habitude, tu adores montrer aux gens qu’un héros rapide est toujours utile pour les sauvetages. Tu pourrais même obtenir quelques numéros de jolies filles en plus. Enfin c’est pour le travail. Echauffant tes chevilles pour éviter de te les tordre une nouvelle fois comme avec le tapis roulant, tu fonces à toute vitesse sur le pont. En quelques secondes, du moins en à peine quinze secondes, tous les civils sont évacués hors du pont. Enfin tu le pensais jusqu’au moment où une femme en pleure t’informes que son fils est toujours dans sa voiture. Tu vas devoir jouer au chat et à la souris c'est-à-dire fouiller plus de deux cents voitures pour trouver le gamin. Grimaçant légèrement, tu rassures la femme que tu vas le retrouver. Ainsi, tu débutes tes recherches. Fouillant de voiture en voiture à grande vitesse. Au bout de la cinquantième automobile, tu repères l’enfant en pleure. N’arrivant pas à ouvrir la portière bloquée par la sécurité enfant, tu demandes au garçon de t’ouvrir la porte. Heureusement pour toi, il le fait pour une seule raison. Il t’a reconnu grâce à ton rang d’Avengers. Si le môme ne t’aurait pas reconnu, tu pouvais être sûr qu’il n’ouvrait pas la porte. Coupant la ceinture de sécurité avec un couteau qui se trouve dans une de tes petites sacoches accrochées à ta ceinture, tu prends le garçon dans tes bras.

« Ne t’inquiète pas, je te ramène à ta mère. »

Courant sans ta vitesse pour éviter de faire gerber le garçon, tu le déposes près de sa mère après quelques minutes de course à pied. Ayant plusieurs remerciements des personnes secourus, tu t’éloignes légèrement pour transmettre un message depuis ton communicateur.

« Quicksilver a la base. Tous les civils ont été secouru. Terminé. »

Éteignant ton communicateur pour être tranquille, tu observes le grand Iron-man. Visiblement, ces réparations ont fait merveille. Tu ne pouvais qu’applaudir à cet exploit. Mais tu te connais, jamais tu vas applaudir ce mec. Après tout, c’est le meurtrier de tes parents. Néanmoins, tu dois reconnaître que grâce à lui que le pont ne s’est pas effondré. Seulement la question que tu te poses actuellement c’est quel est la cause de l’accident. Courant à toute vitesse vers la zone de l’explosion, tu commences à mener ta petite enquête sans faire attention si Tony venait de terminer son travail ou non.

(c)Lili - ne pas reproduire


Dernière édition par Keisa Kyoko le Mer 18 Mai - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Jeu 11 Fév - 16:47


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Enquête♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Tu te trouvais devant la scène de crime ou plutôt la scène de l’accident. Bien que tu ne sois pas détective comme certains, tu pouvais au moins remarquer que l’explosion ne provenait pas d’un léger accident. Oh non. Quelqu’un l’a provoqué. Mais qui, et surtout pourquoi. Peut-être un humain normal ou bien un détenteur de pouvoir. Tu ne te préoccupais pas de la boîte de conserve qui venait de terminer les petites réparations utiles de ce pont. Non, la scène de crime est bien plus intéressante. Au moins tu ne contiens pas une immense haine. Saisissant ton téléphone en entendant une petite sonnerie qui t’indiquait que tu venais de recevoir un mail, tu l’ouvres pour le lire. En même temps tu attrapes un chewing-gum dans ta poche pour commencer à le mâcher. En fait ce n’est pas un mail que tu as reçu, juste une notification de ton Facebook. Une bonne liste de filles te demandait en ami. Tu n’en connais aucune dans le lot. Cependant la plupart sont tout de même canons.

Toujours captivé sur ton téléphone, tu lèves les yeux en direction de Stark qui vient tout juste de se poser vers toi. Il commençait déjà à te surnommer. Te félicitant pour ton boulot, tu soupires légèrement d’ennui car franchement tu n’as pas besoin de sa reconnaissance pour ce genre de chose. Surtout venant de cet individu.

« La prochaine fois que vous voulez jouer au héros la boîte de conserve, ni aller pas seul. Si je ne serais pas venu, aucun civil serait hors de danger à l’heure qu’il est. »

Oui, tu ne tutoyais pas Stark. Malgré ta petite haine envers lui, tu le respectais tout de même. Tu as quand même un milliardaire, play-boy et philanthrope à tes côtés.

Le laissant mener une plus grosse enquête, tu t’assois sur le capot d’une voiture un peu plus loin de la position de l’homme, tout en mâchouillant ton chewing-gum, où tu faisais parfois des bulles.

« Alors Sherlock Holmes ? Une idée de ce qui a pu provoquer cette explosion ? »

Croisant les bras, tu attends sagement que l’homme de fer est terminé. Tu l’entendais murmurer que la cause provenait sûrement d’un mutant. Souriant ironiquement, tu venais déjà de trouver la cause de cette explosion. Tu savais que c’était un détenteur de pouvoir grâce à tes nombreuses missions où tu as pu récolter de l’expérience. Sauf que tu ignores pourquoi un mutant a fait un tel désastre. Peut-être un mutant de la Confrérie. Tu avais entendu parler de ce genre d’organisation de l’ombre qui souhaitait soulever la race mutante comme la plus dominante du monde. Le genre de groupe qui encourage l’épuration à continuer leur politique merdique.

Cherchant par curiosité si ta sœur jumelle possédait un compte Facebook, tu entends un bruit sourd au-dessus de toi. Un câble du pont venait de se décrocher.

Effectivement, Stark a raison. Il faut partir le plus vite possible. Rangeant ton téléphone, tu remets tes lunettes sur ton nez.

« Tu vas tenir le rythme l’ancêtre ? »

Adressant un sourire arrogant à Iron man, tu disparais en laissant derrière toi une traînée bleue électrique. Quittant la zone à vitesse grand V, tu t’arrêtes à la sortie du pont. C’est alors que d’autres câbles se détachent. Le pont va s’effondrer d’une minute à l’autre. Apercevant des journalistes qui couraient dans ta direction, tu les esquives en rejoignant Anthony qui se pose à quelques mètres plus loin de toi. Le regardant froidement, tu le pousses légèrement.

« Après avoir créé des missiles et un robot pour semer le chaos, j’apprends que vous rejoignez l’épuration . C’est quoi votre logique. Détruire les Avengers et trahir les personnes qui tiennent à vous. Moi qui allais tourner la page sur la mort de mes parents, j’ai encore plus de mal à le faire après ce que vos faites actuellement. »

Entourer par les journalistes, tu arrêtes aussitôt de dire ce que tu pensais de Tony afin de ne pas trop attirer la curiosité des journalistes. Remuant la tête face au dégoût que tu portais pour ce milliardaire, tu quittes aussitôt la zone remplie de journaliste en te frayant un chemin.

« Posez plutôt vos questions au grand Tony Stark, il adore passer à la télé. »

Revenant vers l’entrée du pont, tu te perds dans tes pensées qui se tournaient vers l’accident de la mort de tes parents. De ces deux jours à attendre que la mort vous emportes toi et ta sœur. Cet enfer est toujours présent en toi et jamais tu n’arriveras à l’oublier.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Lun 22 Fév - 17:39


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Seconde attaque ?♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

« C’est vrai ! Ce n’est pas vous qui avez lancé ces missiles en Sokovie. Nan, la réponse est même beaucoup plus hilarante. Pendant que les gens font joujoux avec vos missiles, monsieur est paisiblement dans son canapé à siroter une petite collation pendant que des gens meurent. Tout en se foutant complètement de ce que ses armes pourraient faire. »

Tapotant l’armure avec ton index, tu continues en le regardant froidement.

« Oui, plus tard vous avez détruit vos missiles. Mais comme d’habitude en retard. »

Tapotant ton crâne tu poursuis.

« Bien sûr, le whisky et la vieillesse sont sûrement la cause de ce grand retard. »

Regardant de la tête au pied l’armure de ce génie de la mécanique, tu te retournes soudainement en entendant les bruits des secours. Plusieurs camions de pompiers, d’ambulance et quelques voitures de police arrivaient sur place. Comme d’habitude, ces loulous sont toujours à la bourre. Vive ton aide et celui de l’homme armure, beaucoup de civils seraient peut-être déjà dans le royaume des morts sans votre intervention.

« Le plus en tord ? C’est bien entendu cette loi. À votre guise d’obtenir une laisse autour du cou, seulement avec ce que fais l’épuration, même des civils normaux prennent encore plus de peur. Pourquoi ? À cause de ce couvre-feu merdique qui ressemble à des idées de l’Hydra, cette obligation de se recenser alors que des mutants craignent d’être servi comme arme du gouvernement. Imaginez la joie que pourrait obtenir ceux d’en haut en apprenant l’existence d’un mutant pouvant manipuler les gens avec une simple parole. Ou d’une autre mutante pouvant ralentir le temps et provoquer un assassinat sans se faire voir. Oui, peut-être que cette loi est bien pour beaucoup de gens, mais c’est aussi un grand danger. Pour tout le monde. »

Légèrement énervé, tu t’éloignes de Stark pour t’isoler un peu. Si jamais l’homme de fer continuait de te parler tu risques de lui en coller une inconsciemment. En ce moment même, tu te retrouvais entre deux camps. L’épuration où se trouve Tony Stark, et la Résistance avec Steve Rogers. Bien que tu es choisi le camp de Captain America pour toujours être avec ta sœur jumelle, les intentions de Rogers semblaient légèrement troubles. Il ne pensait qu’à retrouver une certaine personne disparu quitte à défier le gouvernement pour la protéger. À l'heure actuelle, tu étais perdu sur ce conflit. La seule chose que tu faisais depuis ton entrée au sein des Avengers c’est de guider plusieurs détenteurs de pouvoirs sur le droit chemin, secourir les gens et de surveiller Wanda. Tu n’as pas encore participé à des projets de la Résistance, du moins si, pendant le jour de Noël afin de donner le sourire aux gens. Que ce soit aux mutants mais également à des gens sans pouvoirs. C’est en ayant participé à cette mission que tu t’es rendu compte que l’épuration ne semait pour le moment que de la peur et non de la sécurité.

Arrêtant de penser à ces choses-là, tes mains tremblaient rapidement. Sûrement de peur, ou alors de colère. Ton rythme cardiaque était très élevé. Fermant les yeux, tu essaies de respirer tranquillement pour reprendre le contrôle de toi-même. La question de Tony Stark te troquait la tête. Le plus en tord... se sont les hauts dirigeants de l’épuration. Tu avais la réponse, seulement elle était assez vague.

Décidant de revenir vers Stark, une explosion surgit d’une ambulance. Grâce à tes réflexes surhumains, tu remarques alors un agent de police en danger. Vu ta distance de l’homme et de l’effet de l’explosion, tu vas devoir courir extrêmement vite pour sauver ce pauvre agent de la loi. Fronçant les sourcils, tu entames ta course dans un grand fracas de vent. Seulement, il est trop tard. Tu n’arrives pas à temps, le feu de l’explosion engloutit l’homme. La peau de l’individu commençait à brûler, te laissant un remord pas possible de ton incompétence à gérer aussi mal ta vitesse qui possède pour le moment aucune limite, mais énormément de souffrance à ton corps. Même si ton métabolisme sur-amélioré, ne te faisais pas ressentir énormément cette souffrance, tu sentais parfois ton cœur qui n’en pouvait plus. Voulant faire demi-tour, tu te fais immédiatement éjecté de la zone par la force de l’explosion. Comme si tu étais une balle de ping-pong qui venait de se faire frapper par une raquette. Tu atterris sur le pare-brise d’une voiture de police. Brisant la vitre et te donnant plusieurs coupures au niveau du dos et des coudes.

Profondément sonné, ton visage est rempli de suie, ton costume à moitié touché par ce que tu viens de prendre. Grâce à ton uniforme, tu n’as rien de cassé. Ça te donnait tout de même une bonne protection.

« Je vais bien, je vais bien. »

C’est ce que tu dis à un pompier qui venait d’accourir vers toi. Quittant le pare-brise de la voiture, tu te grattes l’intérieur des oreilles à cause des acouphènes extrêmement insupportables. Tombant ensuite sur les genoux, tu essaies de savoir ce qui se passe. La foule de gens, dont les personnes secourues et les journalistes sont paniqués et courts dans tous les sens. Certains reporteurs profite pour te filmer et informer que tu viens de recevoir une explosion de plein fouet. Tu possédais l’envie de détruire cette caméra et fermer le clapet à ces journalistes.

Ce que tu peux être sûr, c’est que ces saletés d’accro à l’explosion sont dans les parages et veulent produire du dégât.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Lun 21 Mar - 15:16


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Pris au piège.♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Tes muscles refusaient catégoriquement de fournir le moindre effort. Au final, ta petite projection par l’explosion fut assez violente vu l’état où tu te retrouves. Et il faut que ces satanés reporters te film et te prennent en photo. C’est le meilleur moyen pour inquiéter ton entourage mais également tes fans-girls. Tu aurais aimé jeter à l’eau toutes ces caméras mais tu ne pouvais rien faire. Il te fallait une petite minute de repos, voire deux pour que ton métabolisme re-fonctionne correctement. Respirant lentement pour calmer les battements de ton cœur, tu entends le bruit métallique de l’armure d’Anthony. Sans blagues, ce génie n’allait quand même pas se moquer de toi ou en profiter pour te rabaisser. En tant qu’Avengers, tu as encore besoin de beaucoup d’entraînement pour vraiment assurer la sécurité de tous ces civils. Tu repensais encore à la mort de ce pauvre agent de police. Tu étais peut-être devenu une sorte de petite lueur d’espoir pour cet homme. Mais être considéré comme tel et ne pas réussir à sauver une personne d’une explosion est vraiment un cas de plus décevant. Relevant la tête lorsque Tony ordonne aux journalistes de partir, tu es profondément surpris. Tu ne t’attendais aucunement à une telle réaction de sa part. Certaines personnes qui ne s’exécutaient pas gagnaient le droit d’avoir leurs appareils explosés par Iron Man. Les observant s’enfuir, tu adresses un léger remerciement à l’homme de fer. Mais qu’il ne va pas s’imaginer que tu le pardonnes pour ce qu’il a fait.

Une fois relevé, Stark décampe en lançant un juron en direction de la troisième explosion. Étrangement, tu lui faisais confiance pour arrêter cet accro à l’explosion. Toi, tu te contentes de t’assoir sur le capos d’une voiture de Police pour essayer de récupérer. Tu refuses catégoriquement l’aide des secouristes et des forces de l’ordre. Tu vas très bien, inutile de t’aider. Pensant à rejoindre Stark après t’être reposé, tu croises plusieurs personnes en trottinant, mais une civile attire mystérieusement ton attention. Une jolie jeune femme certes mais ces réactions semblaient assez étranges. Prenant l’initiative d’accourir pour cette jeune demoiselle, tu te stoppes immédiatement quand les iris de la femme prennent une couleur rouge. Tu paraissais bizarre à présent. Perdant presque l’équilibre. Secouant la tête, tu ressens un immense énervement. Tu as besoin de frapper quelque chose, tout te rend furieux. Les bruits de sirènes, les voies des gens, la situation où tu te trouves. Tu ressens un immense désir de tout détruire pour retrouver ta paix intérieure. Lorsqu'un homme souhaite te parler, tu le projettes violemment en lui attribuant un coup de pied doté de ta vitesse surhumaine. Les gens se demandent alors ce qu’il t’arrive. Agresser de la sorte un civil est très mal vu, surtout quand tu es dans les rangs des vengeurs. Tu ne le sais sans doute pas encore, mais la femme qui vient de te faire ça, peut déclencher une immense colère à toutes ses cibles rien qu’en les regardant. Une mutante assez redoutable, mais comme d’habitude tu es impuissant contre les demoiselles.

Respirant fortement, tes iris bleutées viennent de prendre une couleur rouge sang. Tu ne ressens plus que de la colère en toi. Courant à toute vitesse autour des civils, tu détruis les sirènes de police pour calmer ta colère. Mais rien à faire tu vis un vrai enfer dans ta tête. Tu souhaites que tout se calme mais tu es totalement à la merci de cette mutante. Il faut bien entendu que tu remarques Tony Stark. Rien qu’en jetant un rapide coup d’œil, ta colère et ta haine ont dépassé leurs limites. Sprintant sur l’homme de fer, tu débutes par des séries de coups de pied et coups de poing sur son armure. Tu as beau avoir du sang sur tes mains à cause de la résistance de l’armure, tu ne ressens plus du tout la douleur à cause de la mutante. Le Pietro arrogant a totalement disparu pour être remplacé par une machine à tuer, ou plutôt une boule de nerfs. Tu tournes ensuite à pleine vitesse autour de ta cible pour couper l’oxygène.

Ta petite confrontation attire la curiosité mais également la panique des spectateurs encore présents sur les lieux des explosions. Les agents de police hésitent même à te tirer dessus pour aider Stark. Après quelques secondes, ils finissent par ouvrir le feu. Sans difficultés, tu récupères les balles pour les renvoyer sur leurs propriétaires. Heureusement tu ne les tues pas, tu les blesses juste. Mais si ça continue, tu vas devenir un vrai danger public si personne ne t’arrête.

Pour terminer, tu saisis un révolver d’un agent de l’ordre puis tu le pointes sur Stark.

« J’espère que tu iras en enfer après tout ce que tu as fait. Marchand de mort ! »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Dim 3 Avr - 23:01


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Côté obscur..♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Encastré sur la voiture, tu venais d’être balancé violemment par Tony Stark. Il n’était pas allé de mainmorte mais il faut dire que tu as tenté de le tuer à bout portant. L’emprise de la mutante sur toi t’obligeait à réaliser des choses insensées et extrêmement dangereuses dont attaquer des civils ou bien Anthony. Tu ne sais pas comment tu vas t’en tirer pour ce que tu as réalisé mais pour le moment Pietro Maximoff n’existe plus du tout. Même après ta blessure à l’épaule et le petit bonjour à la Ford, tu es toujours sous le pouvoir du fugitif qui doit sûrement observer le combat de près. Autant avouer que tous tes sentiments négatifs liés à l’énervement et l’agression augmente dangereusement. Essayant de visualiser ta cible bien que tu ne sois plus toi-même, la douleur à ton bras ne te gêne absolument pas. Disons plutôt que ça te donne encore plus d’adrénaline pour éliminer ta cible ou plutôt toutes tes cibles. Car oui, une fois que tu te seras occupé de Stark, tu comptes éliminer tous les civils présents dans le secteur. Ils sont également la cause de ton énervement. À pleurer, hurler de terreur, t’insulter ou s’inquiéter de ton état ainsi que de celui de Stark. Tes magnifiques iris bleues qui sont un excellent moyen de draguer les demoiselles sont à présent rouge sang. Tu es totalement sous le contrôle de cette mutation affreuse. Te relevant, tu sens que ton dos est complètement en compote mais tu n’en as rien à faire. Tant que tu peux encore te déplacer tu demeures une machine à tuer.

Observant l’homme de fer, le vent souffle soudainement pour faire danser tes mèches blanches. Tu craches une gerbe de sang puis tu essuies tes lèvres. Fixant tes mains ensanglantées à cause de la résistance de l’armure du philanthrope, tu lèves le regard envers le responsable. D’un déplacement rapide et vif, tu fends l’air pour attribuer un coup d’épaule gauche sur Stark pour tenter de lui faire perdre équilibre. Exactement le même mouvement que tu as donné à Ultron au train dans le passé. Peut-être l’avait-il encaissé ou sans doute ce coup ne pouvait être esquivé. Tu décides ensuite de le ruer une nouvelle fois de coups. Tu te battais presque ou plutôt comme un gamin qui pousse sa rage d’adolescent. Certains de tes doigts se brisent sous la résistance de l’armure mais tu ne bronches pas. Quitte à détruire complètement tes mains pour ne plus jamais t’en servir. De toute manière tu ne t’en soucies guère, tu es limite un zombie bourré de haine.

Voulant continuer les assauts, tu te stoppes immédiatement quand tu reçois une canette sur le crâne. Bien visé. Chapeau pour la personne qui a réussi à te toucher et à te surprendre. Mais malheureusement pour lui il va devoir fuir très vite. Te retournant pour fixer le coupable, tu comprends alors qu’il s’agit d’un vulgaire gamin. Il t’ordonnait d’arrêter d’attaquer le grand et sublime Iron man. La sorte d’idole pour les enfants. Ces mioches ont toujours tendance à rêver d’être comme lui pour voler dans les airs, éliminer ses adversaires par des rayons d’énergie ou bien commander une armée d'armure téléguidée par sa technologie. Une sorte de phantasme mais toi tu n’en as rien à foutre. Ce que tu as toujours rêvé depuis ton enfance c’est une paix envers tout ce petit peuple sur cette planète bleue. Mais aussi assister au bonheur de ta jumelle. Si elle était heureuse tous les jours, ça te remplirait toujours de joie.

Peu importe, à présent tu es le zombie Pietro affamé de vengeance et complètement possédé. Un peu comme un Hulk contre Iron man suite au tour de magie de ta frangine. Sauf que tu n’es pas vert, tu n’es pas aussi baraqué et tu es beaucoup plus charismatique.

Surgissant devant le gosse, tu le prends par la gorge tout en le soulevant dans les airs. Tu as plein d’idées en tête. L’étrangler lentement, lui briser la nuque rapidement, le balancer dans la flotte, le fracasser contre l’armure de Stark vu qu’il l’apprécie autant. Beaucoup de choix et impossible de tous les réaliser. Tu aurais également la possibilité de lui faire avaler la canette que le gamin venait de te jeter contre le crâne.

Il serait peut-être temps que tu reprennes tes esprits. Plus tu continuais ces agissements et plus ta vie en tant que héros mais également en tant qu’Avengers se détruisait morceaux par morceaux. Si jamais tu poursuivais tes idées noires contre ce petit garçon, l’Épuration va pouvoir se frotter les mains et t’envoyer derrière les barreaux ou six pieds sous terre. Après tout, tu as échappé à la mort deux fois. Jamais deux sans trois comme on dit. Ressentant doucement ton étreinte sur le môme, ton esprit réapparaissait peu à peu mais ton corps est hors de contrôle. Tu suppliais presque que Tony Stark te tue immédiatement pour que tu ne puisses plus continuer tes agissements. Cette mutante, si tu la trouves à la place de ce pauvre garçon, tu te ferais un immense plaisir à l’étrangler rapidement.

Une larme s’échappe lentement depuis ton œil droit puis une autre du gauche. Tu es en train de souffrir intérieurement. Comme-ci tu te battais contre une autre personne à l’intérieur de ton corps. Néanmoins tu perdais d’avance dans cet affrontement. Subitement, tu lâches l’enfant. La pression du pouvoir de la mutante se réduisait petit à petit, il faut donc que tu poursuives ce petit duel à l’intérieur de toi.

Mais tel est pris qui croyait prendre. Les injures des spectateurs contre toi montent de nouveau ta colère. Si seulement ils pouvaient se taire car tu risques de les blesser sans vraiment le vouloir. Ressentant la douleur de ta blessure, tu poses machinalement ta main sur ton épaule. Grognant, tu reprends ton attention sur Stark. Tu ne sais pas ce qu’il compte faire, mais tu risques d’être tout de suite fixé.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Sam 23 Avr - 0:57


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Enfin libéré.♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

J’avais raison, n’ayant pas prêté attention à Stark pendant ma petite entrevue avec le gamin, le génie en profite pour me bloquer avec son bras en armure. Mes bras sont complètement paralysés pour un simple petit mouvement, j’envisage immédiatement de me dégager sauf que mes pieds ne touchent plus sol. En effet, le philanthrope décide de m’emmener dans une zone, beaucoup plus sûr. Si j’en étais capable, je le remercierais chaleureusement mais je suis toujours sous l’emprise de la mutante. Je me demande si c’est autant violent de subir une manipulation mentale de la part de ma frangine. À la dernière nouvelle, Banner a pété un bon câble, donc je suppose que la mutation de l’autre fugitive est un petit tantinet moins violent. Ce qui me perturbe affreusement c’est le fait que Stark ne m’en veuille pas au point de me tuer. Je l’ai tout de même attaqué, peut-être que le playboy vient d’apprendre que je ne suis plus vraiment moi-même. Anthony me dépose dans une décharge non loin du pont. Avant que je ne puisse me relever pour l’affronter de nouveau avec mes phalanges brisées, j’essuie une violente décharge électrique au niveau de ma colonne. Rugissant de douleur à alerter les gens des alentours, j’écarquille les yeux à cause du choc. Bizarrement je me sens mieux, comme-si le poids de la manipulation qui se reposait sur ma tête s’évaporait.

M’écroulant sur le sol, je perds presque connaissance mais mon métabolisme m’en empêche. Les cellules de mon corps sont toutes affolées et je remue sans le vouloir mes membres. Pivotant pour être dos au sol, je contemple faiblement le ciel. Beaucoup de personnes préfèrent attirer leur attention devant eux ou à leurs pieds mais jamais au ciel. Bien que le ciel soit nuageux avertissant un temps de pluie, cela m’apaise et je me calme rapidement. Je retourne dans ma petite bulle que j’ai créée durant mon enfance avant la mort de mes parents. Où je m’isolais souvent pour sortir de ce monde haineux et horrible. J’oubliais presque la présence de l’homme à l’armure de fer.

« Merci l’ampoule sur pattes, exclamais-je faiblement. »

J’aurais voulu lui pardonner pour ce que je lui ai fait tout à l’heure, mais au moment où je désirais le faire, je me rappelle de mes actes au sujet des policiers blessés et du garçon. Moi qui désirais tant apporter de l’aide à autrui, de devenir ce fameux héros qui pourrait honorer de ce qui reste de la Sokovie, je viens tout simplement de le détruire en mille morceaux. De toute manière, c’est dans ma nature. De tout construire très vite pour que ça casse à vitesse grande V. Plaquant mon bras sur mon visage pour cacher mes yeux, je soupire désespérément. Visiblement mes actes ont toujours déclenché des conflits, que ce soit ma coopération avec Hydra, mon alliance avec Ultron et de ce que je viens de recevoir de la mutante manipulatrice. J’avoue avoir pris légèrement de plaisir à affronter Stark de nouveau, mais j’aurai souhaité l’aboutir d’une manière totalement différente.

Fermant mon poing, je grogne de douleur oubliant que tous mes doigts sont cassés. L’armure de Tony n’a même pas une seule égratignure, à croire qu’elle est faite en Vibranium sachant que je peux pulvériser à main nu des robots ayant la même matière que ceux d’Ultron.

« J’ai l’impression que le destin apprécie de me voir endosser la peau du méchant, rigolais-je nerveusement en continuant de penser au pauvre enfant et aux flics. »

Serrant les dents, je décide immédiatement de chercher la mutante qui m’a presque détruit mon moral de journée. Là où je me trouvais allongé, il ne reste que mon reflet. On ne peut qu’apercevoir brièvement une longue traînée bleue argentée qui débute de là où j’étais allongé. Je me hâtais déjà sur la zone où je pourrais capturer la fugitive. Heureusement, je la récupère aussitôt sur le chemin sans qu’elle ne puisse comprendre ce qui se passe. Je m’arrête par la suite près de Stark en lui donnant comme un cadeau d’anniversaire la mutante menottée. Bien évidemment, j’ai pris le soin d’installer un bandeau sur ses yeux en achetant dans ma course un vêtement qui ferait l’affaire. J’ai aussi eu le temps de me bander les doigts pour atténuer légèrement la douleur.

« Un colis pour monsieur Stark, annonçais-je d’une sorte à lui donner véritablement un colis comme le ferait un facteur. Attention à son regard, il ferait perdre les moyens à n’importe quels garçons, comme un vieux dans votre genre Tony. »

Je souris du coin des lèvres.

« Je suis désolé pour tout à l’heure, confiais-je sincèrement à Tony. Je dois être la risée de plusieurs habitants des États-Unis à présent. On ne peut pas plaire à tout le monde à vrai dire. »


(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   Ven 13 Mai - 12:09


Une vengeance inassouvie, finit toujours par revenir au galop !


♦Nous sommes quittes.♦


Pietro FT. Tony




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Observant l’hélicoptère au-dessus de nous, je suis pratiquement certains que les ennuis ne font que continuer. La soirée pizza risque d’attendre. Il se peut même qu’elle n’ait jamais lieu. Sauf peut-être dans un coin vraiment discret. Le petit numéro de la mutante me force à choisir mon camp. Étant neutre depuis le début entre l’Épuration et la Résistance, je m’interrogeais énormément sur ces deux groupes. Lequel proposait la liberté et la sécurité des citoyens ? Ces deux équipes pouvaient tant bien protéger mais aussi mettre en danger les civils. J’ai eu la preuve sur le petit Noël de la 5ème Avenue. La Résistance proposait de se rebeller contre le couvre-feu, certes c’était une bonne idée mais le nombre de morts n’était sans doute pas prévu. Ce qui volait autour de nous se trouvait être un hélicoptère appartenant à une chaîne journaliste de télévision. Peut-être que ma sœur regardait en ce moment même ce qui se passait.

« Va falloir reporter la soirée pizza monsieur Stark, souriais-je grandement comme à mon habitude. Peut-être qu’elle n’aura jamais lieu vu qu’à présent nous sommes dans des camps opposés. Ça me réjouis légèrement, j’aurai une autre raison de vous malmener. La prochaine fois je vous apporterais des lunettes de vue pour votre regard de fossile. »

Comprenant que l’ancêtre à l’armure serait obligé de monter un rapport sur cette mission, je hoche doucement la tête tout en essayant de bouger légèrement mes doigts à moitiés brisées. Ma guérison durerait un bon petit moment avant de bouger pleinement mes phalanges sans difficultés et sans douleur. Néanmoins je vais devoir frapper une nouvelle fois l’homme à l’armure pour me tirer de cette mauvaise situation. Le faire tomber serait impossible. Son armure est beaucoup trop lourde et je suis blessé. Non, il n’y a qu’une seule solution. L’empêcher de me poursuivre et rendre son armure inapte au combat. Souriant toujours, d’autres hélicoptères approchent dangereusement de ma position. Cette fois, ils appartiennent aux forces de l’ordre. Me rendre tout en disant que ce n’est pas de ma faute est une idée particulièrement débile. Je ne tiens pas à figurer sur une liste pour être une arme. Mon choix est fait. Je vais rejoindre la Résistance pour de bon.

Craquant ma nuque, je fixe Tony Stark qui s’écroule sur un de ses genoux. Sans qu’il s’en soit rendu compte, son plastron d’énergie qui se trouve sur son armure est brisé. Je l’ai simplement détruit par un simple coup de poing doté de ma vitesse optimisé. J’ai également reçu le contrecoup. Une bonne décharge électrique qui aurait pu me tuer si je ne possédais pas un métabolisme amélioré.

« À notre prochaine rencontre l’ancêtre, pense à améliorer la protection de ton plastron. Ce serait fâcheux qu’une autre personne puisse te le détruire, ricanais-je doucement. C’est sûrement l’âge qui est le principal facteur. Plus on vieillit et plus on est lent à la détente pour comprendre qu’on n’est pas invisible. »

Surgissant à ses côtés, je me baisse pour être à sa hauteur.

« Ce fut un plaisir de vous avoir revu monsieur Stark, considérer la destruction de votre plastron comme ma petite vengeance sur la mort de mes parents. Nous sommes quittes. »

M’éloignant par la suite de Tony Stark, je ne sais à présent plus où aller. Si je retourne au QG des Avengers je me ferais arrêter par l’État. Dire que je viens de retrouver ma sœur, je vais devoir m’éloigner encore. Haussant les yeux, je cours tout de même en direction du QG. Esquivant chaque passant sur mon chemin, également des forces de l’ordre qui comptait m’arrêter. Ils sont vraiment trop lents pour m’arrêter. Prépares-toi Épuration, Quicksilver entre pour de bon dans la Résistance, mais avant je vais tout de même avertir Scarlet Witch. Mieux vaut que je me frottes à l’Épuration plutôt qu'à la colère de ma sœur.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 08 - RP avec Tony   

Revenir en haut Aller en bas
 
08 - RP avec Tony
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Iruka :: RPG :: The Avengers RPG :: Pietro Maximoff :: Coin RP-
Sauter vers: