Forum sur l'univers du manga.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 05 - RP avec Hayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: 05 - RP avec Hayden   Lun 18 Jan - 1:55




You didn't see that coming ?!
Pietro & Hayden
« Recherche... »

C’est en une journée de repos que tu te promènes tranquillement dans le Bronx. Depuis tes précédents évènements tu faisais profil bas. Toi qui tenais à être discret, tu n’avais pas hésité à détruire cette règle pour sauver une jeune femme en danger. Elle devait être une mutante d’après ce que tu avais entendu de l’homme accompagné des forces de l’ordre. Tu n’as absolument rien dit à personne. Rien à Natalia, ni à Rogers, vraiment personne. Pour toi, tu t’es engagé dans ce petit problème pour sauver un mutant et rien d'autre. Même si cette jeune femme était très craquante à en faire mourir plusieurs hommes par son joli visage. Malheureusement, elle ne se trouve plus dans le bar où tu venais de la sauver. On va dire que depuis quelques jours, tu essaies de la retrouver, afin de t’assurer impérativement si elle va bien et que personne ne recherche encore des ennuis sur cette demoiselle. Tu tenais également à t’assurer qu’aucun prétendant ne draguerais la serveuse. Ça te rendrait sûrement en rage.

Ayant garé ta moto dans un parking pour deux roues, tu arpentes les bars pour essayer de rechercher la jeune mutante, tu étais pour une fois assez discret dans tes recherches, ne demandant aucune aide pour la retrouver.

Mais en vain, tes recherches t’emmènent nulle part. Soupirant de déception, tu repenses alors à l’homme qui en voulait à la jeune femme. Si tu te remémorais un peu la situation, l’homme connaissait la jeune femme, ainsi que sa mutation. Avait-il vraiment été possédé ou mentait-il. Ton intuition se penchait évidemment envers l’innocence de la personne que tu as cruellement envie de revoir. Arrêtant de réfléchir, tu entres dans un bar sans faire attention au nom pourri de l’enseigne. Rien qu’en ouvrant la porte, tu vis quelques regards sur toi à propos de ta chevelure. Même un homme assez bouffi commence à rigoler. N’aimant absolument pas qu’on se foute de ta tronche, tu poses ton poing sur la table doucement pour attirer son regard au tient.

« Vous avez un problème l’obèse ? Au lieu de rire sur ma couleur de cheveux vous devriez penser à maigrir sinon vous allez mourir de diabète. On voit tout de suite les habituer aux fast-foods. »

Le regardant froidement, il détourne immédiatement le regard en s’excusant. Il venait de desserrer légèrement sa cravate en guise de malaise. Te mettant à sourire de manière arrogante, tu le laisses tranquille pour t’asseoir à une table. Tu n’as absolument pas remarqué que la personne que tu recherches depuis plusieurs jours est dans le bar en tant que serveuse et assez voyante en fait. Mais non, le balourd venait déjà de te remplir de rage pour ta journée de repos. Déposant ton portable sur la table, tu le laisses sous mode silencieux pour ne pas être dérangé par les appels du QG pour d'éventuelles missions en plein jour de repos. Parce que oui, tu as déjà vécu ce cas. Te supprimer ton repos pour une petite mission de reconnaissance. Parfois, il ne faut pas du tout abuser de ton repos car tu deviens très vite insupportable voire irritable.

Passant tes mains sur ton visage, tu penses retourner chez toi et dormir paisiblement pour récupérer des heures de sommeil. Ta dernière mission était d’intervenir pour stopper un trafic d’armes. Finalement ça ce n'est pas passé comme tu l’espérais. Il faudrait que tu arrêtes de penser au boulot pendant tes journées de repos. Parce que oui, c’est toujours une manie de penser à ton travaille quand tu es en repos et ensuite de penser au repos quand tu bosses. C’est illogique bon sang. Pourquoi le cerveau agit-il ainsi ? Bref, cet hors sujet est inutile.

Prenant la carte des boissons pour essayer de trouver ce qui pourrait te convenir, tu hésites à prendre une bière ou un coca-cola. Tu n’as pas vraiment pris le temps de goûter à la boisson gazeuse qui débouche les chiottes, donc tu penses prendre ça au final. Oui, c’est un choix judicieux tout compte fait.

Reposant la carte tu attends qu’une personne prenne ta commande. Ton regard se fixait à l’homme qui s’était moqué de toi. Si bien qu’il boit vite son verre, pose l’argent sur la table et part immédiatement. Tu te mis alors à rire doucement de manière très arrogante. Puis, tout à coup tu ouvres brusquement les yeux en apercevant la femme que tu recherchais. Elle se trouvait à présent devant toi, pour prendre ta commande. Peut-être qu'elle aussi devait être un peu choqué, ou alors venait-elle de recevoir le coup de foudre parce que tu es Pietro Maximoff un Avengers hyper classe ? Ton esprit se posait plein de questions inutiles, afin de les stopper, tu souris doucement à la mutante.

« Je vais prendre un Coca-cola s’il vous plaît. »

Tu aurais pu rajouter une petite phrase pour savoir si elle allait bien, ou alors pour commencer à la draguer comme tu le fais à ton habitude, sauf que tu as déjà repéré le patron du bar qui semble bien te surveiller. Tu te tiens alors à carreau. Attendant quelques minutes, tu reçois enfin ta boisson avec un petit bol de chips. En saisissant une, tu commences à la grignoter. L’idée de parler à la mutante semblait ne pas être la bonne solution pour le moment. Tu vas devoir attendre qu’elle est terminée son travail.

Après avoir ingurgité ta boisson et les chips, tu laisses le somme sur la table ainsi que quelques dollars en plus pour le dérangement que tu as occasionné. Refermant la porte derrière toi, tu décides d’attendre plusieurs heures jusqu’à temps que la demoiselle est finie son travail. En ayant profité pour récupérer ta moto, il ne restait que deux heures avant le couvre-feu. Tu allais devoir encore rouler la nuit discrètement pour revenir chez toi. C’est fou comme tes petites balades attirent toujours les dangers.

Observant Hayden sortir du bar, tu gares ta moto dans un coin de la ruelle principale pour l’interpeller ensuite. Te mettant devant elle, tu t’excuses immédiatement de la déranger.

« Je sais que ça peut sembler très étrange, mais je vous cherchais depuis plusieurs jours pour savoir si vous alliez bien. Après ce que c’est passé la dernière fois, je me suis profondément inquiété. J’espère ne pas vous déranger, je pourrais revenir une autrefois, dans un meilleur endroit si vous voulez. »

Toi qui serais si arrogant tu te transformais en presque un gentleman. Tu espérais vraiment ne pas la déranger, en tant que résistant et totalement ennemi du camp de l’épuration tu pensais le plus souvent à aider ton prochain contre cette menace. Tu es aussi concerné par cette loi après tout.

« Je m’appelle Pietro au fait. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Sam 23 Jan - 1:34




You didn't see that coming ?!
Pietro & Hayden
« Malchance ? »

En face devant la jolie rouquine, tu étalais ta petite inquiétude envers cette demoiselle. Il est vrai que ce serait vraiment très étrange qu’un inconnu s’inquiète autant d’une demoiselle. Ça pourrait faire penser à une technique de drague ou de quelque chose de plus louche. Tu pouvais bien comprendre qu’en continuant de déballer tes paroles ça l’embêtait. Si bien qu’elle se mit à croiser les bras pour te dévisager avec son regard. Il semblait assez glaçant, comme-ci ses yeux cachaient un souvenir douloureux du passé. Tu connaissais bien ce regard, tu le possédais également mais ta sœur encore plus. Quand on est confronté à une expérience douloureuse de la vie, le regard peut changer. Il peut prendre un air beaucoup plus froid et menaçant pour éviter de revivre la même douleur ou tout simplement d’être prêt à ce qu’il peut se passer à l’avenir. Ayant terminé de parler, ton regard s’arrêtait à chaque détail du visage de la jeune femme, comme-ci il était hypnotisé ou en pleine admiration. Ses iris mélangés à du vert et du bleu te donnaient de légers frissons jusqu’à ton cœur. Les anges possédaient sans doute cette même couleur d’œil. Ton regard toujours attiré par son visage t’indiquait légèrement l’état d’Hayden. Elle devait se poser quelques questions sur ta venue. La rousse pourrait se montrer très prudente au vu de la dernière confrontation contre l’épuration.

Sans tarder, tu l'informes même de ton prénom. Visiblement cette femme te fait perdre tes moyens. Révélé ton identité comme ça peut être dangereux. Mais non, toi tu franchis à nouveau cette règle car tu as déjà confiance en elle alors que cette mutante n’a pas encore prononcé le moindre mot. Tu vas devoir te reprendre petit Maximoff, la vie n’est pas toujours rose donc la prochaine fois tu ne divulgues pas ton prénom comme ça. Remarquant qu’elle s’apprête à parler, tu redoutes mystérieusement sa réponse. Admettons, tu peux être témoin de deux situations. La première c’est qu’Hayden engage facilement la conversation. Tout se passe bien et tu as peut-être tes chances avec elle. Ce sera donc positif. La deuxième situation ce serait l’inverse, la jeune femme pourrait t’envoyer bouler et au pire des cas tu as déjà ton râteau dans la tronche. Ce qui est très négatif. Cette jeune mutante t’a donné le coup de foudre, ce serait dommage de perdre cette chance d’avoir enfin une vie en couple. Être super-héros c’est bien, un Avengers encore mieux, mais avoir une petite amie à ses côtés c’est carrément le bouquet. Tu es entièrement d’accord avec ce que tu viens de penser.

Lorsque la mutante ouvre la bouche pour dire ce qu’elle en pensait, sa réaction fut entièrement froide. À ces paroles tu comprenais très bien que tu lui faisais absolument perdre son temps. Mais il y a une autre chose que tu pouvais remarquer ou du moins penser. Ça phrase t’apprenait qu’elle était sur ses gardes. Cette femme ne veut pas revivre la même situation que dans le passé. Tu comprends très bien cette réaction. Haussant les épaules, légèrement déçu par sa réaction, tu enfiles tes mains dans les poches de ton blouson en cuir noir. Lui souriant légèrement gêner de l’avoir embêté, tu commences alors à partir.

« Je vois, bonne soirée à vous et désolé du dérangement. »

Tu t’apprêtes alors à partir, faisant quelques pas en direction de ta moto. Cependant tu t’arrêtes en entendant à nouveau la voix de la jeune fille. Toi qui pensais ne pas l’entendre au vu de sa dernière réaction. Elle te remerciait pour ton intervention contre les agissements de son frère. Il est vrai qu’avec son état extrêmement confus et choqué, Hayden n’a pas pris le temps de te remercier. Tu la comprenais parfaitement, tu as déjà vécu ce genre de situation en Sokovie à l’âge de 10 ans. Tu n’as même pas pris le temps de remercier les secours tellement que tu étais choqué de la mort de tes parents.

« Tu n’es pas obligé de me remercier, je ne faisais juste que mon devoir. Je ne suis pas très fan de l’épuration, surtout de la nouvelle loi. »

Observant son maigre sourire, tu rends un petit sourire au coin de la lèvre.

« Encore vraiment désolé du dérangement. »

Te retournant pour te remettre à partir, tu fouilles dans la poche de ton blouson pour saisir la clé de ta moto. Voyant l’heure, tu vas devoir te dépêcher si tu ne veux pas avoir à nouveau des ennuis avec l’épuration. Tu devrais envisager de t’acheter un appartement dans le coin, histoire de ne pas continuer les longs trajets à esquiver les forces de l’ordre. Établissant un trajet dans ta tête pour rentrer rapidement, la voix d'Hayden te surprend légèrement. T’arrêtant encore puis te retournant. Elle pose une question assez difficile à répondre. Pourquoi étais-tu si intéressé envers elle. Pour beaucoup de raisons. La première c’est que tu es en pinces pour cette jeune femme. La deuxième pour la protéger de l’épuration. La troisième parce que tu es un résistant et également un Avengers, c’est ton devoir d’aider les gens. Te grattant la joue assez gênée de la question, tu essaies de voir à quoi tu vas répondre. Déjà, tu vas pas parler de la première raison et peut-être pas de la troisième. Tu n’en sais rien finalement.

« J’ai aidé une personne à s’échapper de l’épuration, la moindre des choses était d’avoir de vos nouvelles. Histoire de juste savoir si ça allait mieux. Rien de plus. »

Te pinçant la lèvre discrètement, tu te demandes si ta réponse arrive à la convaincre.

« Ce n’est pas tellement de mon habitude de sauver des gens de l’épuration donc bon. »

Tu aurais peut-être dû éviter de dire cette phrase car tu venais de mentir. Tu as essayé de cacher à cette demoiselle que ce genre de situation tu le fais souvent. Du moins ce n’est pas rare pour toi de te confronter à l’épuration. Te retournant en lui adressant un petit au revoir par un signe de main, tu enfiles tes lunettes pour monter après sur ta moto. C’est alors que tu reçois un mail sur ton téléphone. L’attrapant tu lis le message. Tu as un entraînement demain matin mais pas avec Natalia. Bizarre, d’habitude c’est toujours avec elle. Enfilant tes gants, tu tentes d’allumer le contact. Mais, une chose étrange arrive. La poisse. La malchance. Tu as oublié de remettre de l’essence dans ta bécane. Franchement, tu assures grave, parce que tu vas devoir chercher de l’essence à pied mais aussi échapper à l’épuration quand tu vas repartir. Pour une fois que tu envisages d’être discret, c’est l’inverse qui se produit.

Jetant un gant sur le sol violemment, tu descends de la moto. Il est clair que tu es assez énervé de la situation actuelle. Tu espères trouver vite une solution et très rapidement.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Lun 1 Fév - 19:52


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Parfois il faut avouer...♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Tu observais l’état de ta moto. C’est vraiment pas de bol ce qui t’arrivait. Tu ne savais même pas où trouver une station d’essence. D’habitude ce sont les personnes qui entretiennent les véhicules du QG qui mettent le plein d’essence. Or ils ont dû t’oublier. La poisse. Écoutant en même temps les paroles de la mutante, elle semblait de plus en plus méfiante à ton égard. Il faut dire que tu lui avais un peu, voire beaucoup, menti sur ce que tu faisais vraiment contre l’épuration. Mais lui dire que tu es un résistant n'est pas tellement une bonne chose pour conserver le contact avec elle. Tu devais cependant penser à ne plus lui mentir, donc en quelques sortes, tu es obliger de lui avouer. Reprenant ton gant en cuir sur le sol, tu les poses dans une poche de ton blouson de motard. C’est alors que tu prends la parole.

« Oui c’est vrai. Je suis très arrogant. »

Tu lèves alors les yeux au ciel.

« Je suis né comme ça et c’est un grand défaut. Ensuite ce n’est pas parce que vous êtes une femme que je cours tout de suite pour vous sauver. »

Avalant ta salive, tu remarques que tu en dis déjà trop. De toute manière, des citoyens connaissent déjà ta tête et ton identité vu que tu fais partie des Avengers. Prenant une légère inspiration pour ensuite expirer doucement, tu te retournes pour être dos à elle. Ouvrant une de tes sacoches de ta moto, tu récupères ta carte d’accès au QG des Avengers. Ça donnait quelques informations sur ton identité. Normalement ça devrait rassurer la jeune femme du moins tu l’espères. Lui tendant la fameuse carte pour qu’Hayden la saisisse et y jette un œil, tu regardes ton portable. Comme par hasard tu n’as aucun réseau pour demander à tes collègues de venir te chercher. Foutue technologie qui ne sert à rien. Reprenant ta carte quelques secondes plus tard, tu reposes le tout dans la sacoche de ta moto.

« Je ne suis pas du côté de l’épuration. Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire là-dessus. À moins bien sûr que vous ayez encore beaucoup de doutes sur moi. Comme la couleur de mes cheveux que tout le monde regarde de manière agressive. »

Tu disais cela de manière ironique. L’attitude méfiante de la jeune femme était normale, sauf que tu détestais être pris comme exemple de ses autres héros à la noix. Tu ne portes pas de collant comme le fameux Spider-man, ni de casque ridicule comme Capitaine America et encore moins une armure comme Iron Man. Et franchement, les masques sur le visage ressemblent plus à une capote qu'autre chose. Tu détestes être ridicule quand tu es en mission. Tu te demandais d’ailleurs si ça gênait pas ces soi-disant héros d’être ridicule en public. En tout cas, les vilains sont toujours très classe comparé aux héros. Après tout, toi tu n’es pas comme eux. Enfin la plupart dont tu as cité sont également des Avengers, mais tu as de la classe, et ça, ça s’apprend dès le plus jeune âge. De plus, toi tu n’as pas déclenché de catastrophes aliens ou robotiques, donc tu ne fais pas partie de ce lot de héros.

Enlevant la béquille de ta moto, tu commences à la pousser dans la rue pour chercher une station d’essence.

« Donc oui, vous n’êtes pas la première et la dernière personne que je sauverais ou aiderais. Cependant, quand je vois une mutante qui est presque une proie de l’épuration, il est évident que je m’inquiète pour elle. La liberté est le plus beau cadeau que ce monde peut nous offrir, je refuse de voir des personnes privées de ce cadeau à d’autres gens. »

Poussant toujours ta moto dans la rue, ta montre à ton poignet commence à sonner. Elle te signale que le couvre-feu approche rapidement. Grimaçant et poussant un soupir d’agacement, ton regard se perd à nouveau sur celui de la magnifique mutante qui semblait te suivre. Evidement puisque tu n’as pas encore répondu à sa dernière réponse.

« Je n’ai plus d’essence dans ma moto comme vous pouvez le constater. Il faut que je trouve rapidement une station d’essence avant que le couvre-feu arrive. Au vu de l’heure vous feriez mieux de rentrer. Je vais sans doute devoir être confronté une nouvelle fois face à ces sentinelles de l’épuration. À force, je vais encore perdre le v…la partie. »

Perdu dans tes paroles et pensées, tu avais presque failli gaffer en lui avouant que tu revenais d’entre les morts. Ce n'est pas tellement une information importante voire utile à transmettre à la ravissante mutante.

« Vous seriez par où je peux trouver de l’essence rapidement . Si ce n’est pas trop demander bien sûr. »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Mer 24 Fév - 17:25


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Une personne ?♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Poussant ta moto, tu freinais légèrement les roues de ta machine pour éviter qu’elle ne t’emporte trop, car oui actuellement tu te trouvais en pleine descente. Devoir tenir une moto en descente sans freiner n’est pas vraiment conseillé. Heureusement pour toi, le poids de tes deux roues n’était pas si lourd que ça. Grâce à ton entraînement quotidien et ton dopage de la pierre de l’esprit, tes muscles venaient de prendre un bon petit volume. Ça ne se voyait pas tellement avec tes habits civils mais par contre c’était très visible avec ton uniforme d’Avengers. En parlant de dopage de la pierre, tes cheveux n’ont pas trop apprécié. À présent tu ressembles plus à un vieux qu’à un jeune homme. C’est une contrainte pour draguer les jolies de demoiselles.

« Pourquoi le plaisir d’aider ? Tout simplement pour montrer aux gens que les détenteurs de pouvoirs ne sont pas tous des vilains. Qu’ils n’ont pas besoin d’être répertorié sur une liste et de servir ensuite d’arme du gouvernement. Il y a également le fait que je suis d’origine Sokovienne. L’aide à autrui a toujours été un facteur important dans ce pays pauvre. Mais bon, un génie des bombes a voulu raser mon pays. »

Tes pensées se retournèrent sur Stark. À là là, si tu tenais cet homme entre tes mains tu ne sais pas quel sort tu lui réserverais. Sans doute une multitude de coup de poing ou alors une honte phénoménale pour te venger de la mort de tes parents. Te souvenir de lui augmentait rapidement ta colère, si bien que tu serrais fortement les poignets de ta moto. Détournant ensuite tes pensées sur le présent, tu regardes l’heure sur ta montre. Il ne reste vraiment plus beaucoup de temps. Tu entends ensuite Hayden raconter que personne ne possédait ton talent. De quoi parlait-elle ? De ton pouvoir ou de ton arrogance maladive ? Peut-être des deux.

« Par "talent", vous parlez de mon arrogance hors pair . Il est vrai que je n’ai pas encore vu de personne m’arrivant à la cheville sur ce genre de chose. On devrait me donner un oscar du meilleur arrogant de la terre. »

Riant doucement, tu entends déjà des sirènes de police assez éloignée de votre position. Instinctivement, tu te retournes pour observer la ruelle. Il n’y avait plus un chat, personne dans les environs. Tu tenais alors à presque ordonner à Hayden de rentrer chez elle, de peur que l’épuration tombe sur vous. Les sentinelles ne sont vraiment pas des enfants de chœur et tu ne te pardonnerais pas qu’elle soit en danger à cause de ta faute. À l'évidence, c’est toi qui l’as interpellé pour la draguer…euh non lui parler pour t’assurer qu’elle allait mieux. Cependant, Hayden te proposait son aide. Demandant même si ton ego en prendrait un coup si tu te faisais aider par une femme. Évidemment que non, ton ego n’aurait absolument rien, c’est d’ailleurs grâce à une femme que tu es revenu à la vie. Tu veux bien entendu parler du docteur Helen Cho qui travaille en ce moment même dans le QG des Avengers. Alors si c’est une femme encore plus craquante qui vient t’aider, il est évident que tu vas tout de suite accepter.

« Je ne refuse jamais l’aide des personnes, encore moins celle des femmes. »

Bingo, ton arrogance est encore venu à la charge. Maintenant elle va encore plus se méfier de toi. Si tu pouvais te frapper intérieurement tu le ferais sans hésiter. Surtout si devant toi se trouve la seule femme qui t’a donné le coup de foudre.

« Je veux dire que je ne suis pas le genre d’homme à regarder de haut les femmes. Nous sommes tous égaux et je suis en train de me rendre compte que je parle trop. »

Il est vrai que tu n’as jamais regardé de haut ta sœur jumelle. Son aide a toujours été précieux pour toi. Grâce à Wanda tu n’as jamais été dans la déprime ou dans la solitude. Vous vous entraidiez toujours mutuellement. Il faudrait d’ailleurs que tu penses à la voir et lui dire que tu es toujours en vie. Tu as juste peur de sa réaction, si elle va péter un câble sur toi ou bien ne plus te parler. Wanda est parfois imprévisible dans ses réactions, ça te fait parfois peur. Comme par exemple son regard bizarre sur la Vision qui est très louche.

Sortant de ta bulle par les paroles de la jolie rousse, tu apprends qu’elle connaissait quelqu’un qui pourrait te dépanner.

« Alors allons voir cette personne, je crois que c’est mon seul moyen de rentrer assez rapidement. Mais vous êtes sûr que vous ne voulez pas rentrer. Il reste moins de trente minutes avant le couvre-feu. Je m’en voudrais affreusement de vous mettre en danger alors que c’est moi qui vous ai interpellé au début. »

Pivotant sur une ruelle à droite, vous esquivez de peu une voiture de police qui roulait extrêmement vite. Les gyrophares et la sirène étaient allumés, il devait y avoir un problème non loin.

« C’est un ami de l’épuration la personne que vous connaissez ? »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Mar 22 Mar - 14:17


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Bazar et Rush♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Vous étiez presque arrivé au point de repère. Du moins l’endroit où se trouvait le fameux ami d’Hayden, si c’était vraiment son ami. Poussant toujours ta machine, tu te posais tout un tas de questions sur cette jolie jeune femme. Tout d’abord si elle avait un copain car ce serait vraiment dommage de recevoir un coup de foudre quand la prétendante est déjà en couple. Non sérieusement tu étais curieux de pourquoi l’Épuration s’intéressait tant à elle. En fait, c’est ce que tu as constaté l’autre fois dans le bar. C’est surtout l’homme qui accompagnait les sentinelles qui se préoccupaient beaucoup de la jolie rouquine. Tu envisageais la possibilité de poser cette question à Hayden mais peut-être que ce n’est pas le bon moment d’en parler. Ce personnage connaissait bizarrement ta charmante amie de la soirée. Une possibilité qu’il soit un de ses proches amical ou familial.

Souriant à la remarque de la rousse à propos de l’oscar d’arrogance, il est quasi sûr que tu n’aurais aucun adversaire de taille. Du moins si, peut-être Tony Stark. Mais il a encore du chemin.

Tu es alors surpris de la deuxième phrase de la demoiselle. Cet homme est alors son frère. Comment peut-on s’en prendre à sa sœur de la sorte. Pour toi, ta sœur est la personne la plus importante à tes yeux. Tu ne lui feras jamais de mal. C’est immonde de faire une telle chose. Que tu aimerais lui coller ton poing dans la figure pour lui apprendre ensuite deux trois formalités sur les liens entre frère et sœur. Enfin, pour l’instant tu ne montres pas vraiment le bon exemple. En effet, tu n’as pas encore prévenu ta sœur chérie que tu es toujours en vie. Tu imagines alors la colère de ta tendre frangine. De plus, tu es au courant que la sorcière est devenue extrêmement forte grâce à ses entraînements. Rien que d’y penser des frissons se baladait partout sur ton corps. Tu te sentais plus tellement bien à présent.

« Je ne sais pas ce que ton frère a dans la tête, mais qu’il ne croise pas mon chemin. J’ai une sœur jumelle et je ferais tout pour la protéger. Je respecte ses décisions et c’est rare que je me dresse contre elle. Je ne comprends juste pas l’attitude de ton frangin. »

Signaler par la jeune femme que vous êtes arrivés, des agents de l’Épuration encerclent une personne à l’entrée du bâtiment. Vous assistiez en fait à une arrestation. Sûrement votre homme qui avait des ennuis. Plaquant ta moto contre le mur, tu espionnes la scène calmement.

« Je crois que c’est notre homme. À première vue, il est dans le pétrin. »

Jetant un regard sur ta montre, tu échappes un soupir de déception. Toi qui ne tenais pas à te battre, c’est mal barré. Sortant tes écouteurs depuis la sacoche de ta moto, tu les places sur tes oreilles pour ensuite les brancher sur ton IPod. Tu sélectionnes ensuite une musique du groupe Rush de l’album Moving Pictures. Plus précisément la musique portant le nom de Tom Sawyer.

« J’adore le groupe Rush. Leurs musiques sont apaisantes mais également entraînantes. Je te conseille d’écouter leurs albums jolie demoiselle. »

Souriant doucement à ta chère amie, tu coures à grande vitesse sur les agents de l’Épuration. Au total ils sont cinq. Tout d’abord tu fermes le poing d’un agent pour le plaquer contre sa propre joue. Ensuite tu donnes un croche pied au deuxième tout en prenant sa casquette. L’enfilant sur ta tête, tu attribues un coup de pied au troisième. Ensuite, tu soulèves légèrement le quatrième par ses habits. Pour continuer, tu colles la cinquième personne contre le mur en le remplissant de scotch. Terminant ton petit numéro, tu en profites pour fouiller le portefeuille de l’ami d’Hayden. Tu préfères t’assurer de son identité, mais s’il possède un quelconque indice sur son allégeance à l’Épuration, tu envisagerais alors de trouver un autre moyen de rentrer chez toi. Tu ne trouves rien à propos du camp opposé, ça te rassure énormément. Tu remets le portefeuille là où tu l’as pris pour revenir près d’Hayden en moins d’une demi-seconde. Enlevant tes écouteurs, toutes les sentinelles tombent au sol, excepté celui-ci scotché. La première sentinelle se colle un magnifique coup de poing dans la joue, la deuxième tombe sur le sol violemment par ton croche-pied. Le troisième agent est projeté à toute vitesse contre le mur par la force de ton coup de pied super vitesse. Le quatrième quant à lui, s’écrase comme une grosse bouse sur le sol. Quant à la cinquième sentinelle, elle reste bien entendu scotchée et ne peut plus rien faire. Tu venais de semer un bazar monstrueux mais votre homme est sauvé de ces ravisseurs. Croisant les bras et adossé contre le mur, tu souris de manière arrogante à Hayden.

« Ils sont K.O. et ton bonhomme est sauvé. Je ne sauve pas que des filles visiblement. »

Reprenant ta moto, tu la pousses en direction du type encore choqué par ce qu’il vient de se passer.

« Excusez-moi, j’aurai besoin de votre aide pour ma moto. Si ce n’est pas trop demandé. »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Lun 4 Avr - 0:33


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦L'arrogance reprend le dessus.♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Baissant la béquille de ta moto pour qu’elle tienne debout, tu apprends très vite l’identité de l’homme. Du moins juste son prénom. Il s’appelait Pablo, un nom pas vraiment Américain. Toi aussi tu ne viens pas des États-Unis, et tu en as vu des étrangers en Sokovie. Tu ne pensais pas en rencontrer autant dans ce pays. Il est assez sécuritaire niveau immigration. Tu faisais attention à ce que racontait Hayden. Ces petits troubles fêtes feraient partie de la bande d’un certain Will. Ce personnage qui est si tes souvenirs sont bons, le frère de ta charmante amie. Ne voulant pas déranger leur discussion, tu te cales dans un coin pour zieuter ton téléphone portable. Il ne te restait que quelques pourcents de batterie. Le temps de voir si tu n’as pas reçu d’appel ou bien de SMS. En Sokovie tu ne possédais pas ces gadgets. Tu n’en voyais pas l’utilité, surtout en compagnie d’Hydra.

Curieux, tu t’avances près des gardes pour les fouiller un par un, histoire de récupérer des informations sur eux. Tu tombes d’ailleurs sur un rapport détaillé ordonnant la mort de ce cher Pablo.

« L’ami, si je peux t’appeler comme ça car j’ai déjà oublié ton prénom tu m’excuseras. Ces types voulaient ta mort, du moins les sentinelles exécutaient les ordres d’un plus haut gradé. Peut-être ce William. »

Tu lances le rapport tel un shuriken sur l’homme pour qu’il l’attrape.

« Te voilà un danger potentiel de l’Épuration, ils doivent te soupçonner d’aider la Résistance. Tu aides les résistants ? Tu possèdes des infos qui pourraient nuire au gouvernement ? »

Soupirant tu rigoles doucement.

« Désolé, je m’emporte assez vite, et j’ai toujours tendance à trop parler et à me mêler des choses qui ne me regardent pas. Si tu combats le gouvernement, c’est ton choix, mais fait très attention car ils savent où te trouver Gringo. »

Tu t’arrêtes subitement de parler en recevant un coup de téléphone. Numéro inconnu comme d’habitude, tu décroches aussitôt. Personne au bout du fil et ça raccroche après. Sans réfléchir, tu bloques tout de suite le numéro pour être tranquille à l’avenir. Ça peut très bien recommencer demain à la même heure. Ne jamais donner son numéro sur internet pour de vulgaires achats.

Avant de ranger ton téléphone dans ta poche de pantalon, tu inspectes l’heure. Il ne reste à peine que 10 minutes avant le couvre-feu. Votre petite balade avec Hayden vous a pris un temps fou. Surtout en prenant des chemins pour esquiver les forces de l’ordre.

Remarquant que Pablo s’occupe déjà de ta précieuse moto, tu décides de prendre Hayden par la main sans vraiment réfléchir et de lui parler seul à seul.

« Il ne reste actuellement que 9 minutes et 35 secondes avant le couvre-feu. Tu n’aurais pas dû m’accompagner. »

Te rendant compte que tu venais de la tutoyer, tu te face-palm légèrement.

« Désolé de vous avoir tutoyé, ça m’a échappé. Mais passons. Vous allez faire comment pour rentrer en sécurité ? Du bar a chez ton ami il faut une vingtaine de minutes voire une trentaine de minutes à pied. Vu que je n’ai pas de moto pour le moment, vous allez devoir trouver une solution par ma faute. »

La laissant ensuite tranquille, tu fais disparaître les corps des sentinelles à grande vitesse. À chaque passage, tu sèmes des bourrasques de vent, faisant voler les journaux sur le sol.

« Ils sont en lieux sûr. »

Tu venais de dire cette phrase sans même avoir eu la question. Tu es comme ça. Toujours impatient, à aller vite.

« Ils nous restent exactement 6 minutes et 43 secondes avant le couvre-feu. Je vais me faire tuer par mes supérieurs je le sens. La moto est réparée mécanicien ? Je dois vous emmener loin de cet endroit qui ressemble étrangement à mon chez moi en Sokovie. Pas de questions ni de réponses, c’est sans doute votre seul moyen de rester en liberté et aussi de m’assurer que la charmante demoiselle qui m’a conduit à toi Pablo ne lui arrive rien. Oh ? Je me suis souvenu de ton prénom. »

Peu importe de ce que pensaient tes deux nouveaux amis, mais pour le moment tu ne voyais que ton expérience pour vous sortir de là. Surtout que c’est en partie de ta faute qu’Hayden risque d’être à nouveau en danger.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Lun 25 Avr - 19:48


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Passage rapide en moto.♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Par miracle, je peux enfin tutoyer la charmante rouquine qui se trouve devant moi. C’est peut-être un premier pas pour me rapprocher un peu plus d’elle. Par sa faute, mon cœur est complètement affolé et je vais devoir y vivre avec. Au final je vais pouvoir raccompagner la mutante chez elle. Bien que je ne connaisse toujours pas son prénom. C’est une fille bien mystérieuse voir très énigmatique. J’ignore pourquoi son frère lui tourne autour, mais ça ressemble beaucoup à de la vengeance gratuite. Je déteste ouvertement les personnes de son genre.

Remerciant Pablo comme il se doit pour la réparation de ma moto. Je n’hésite pas à lui demander les détails de son dépannage pour à l’avenir, m’occuper moi-même de mon petit bébé. Je connais deux trois choses sur les réparations de moto ou de voiture mais je ne suis pas autant un génie comme l’est Tony Stark. Saisissant rapidement un petit calepin dans ma veste en cuir, je note tous les détails importants que Pablo me donne. Par la suite je le remercie encore mais cette fois avec une poignée de main en plus.

« Si tu décides d’aider la Résistance, contacte-moi, expliquais-je tranquillement à Pablo tout en enfilant mes gants de moto. J’ai pris le temps d’enregistrer mon numéro de téléphone dans ton portable pendant ton petit speech sur l’entretien de ma moto. Je sais, tu ne l’as pas vu venir. Même si tu as un problème particulier contre l’Épuration, je viendrais t’aider. Tu peux compter sur moi le mécano. »

Jetant mon casque sur Hayden pour qu’elle le rattrape dans ses mains, j’enfourche ma bécane tout en me réjouissant de pouvoir faire ronronner une nouvelle fois le moteur de la machine.

« Tu m’as presque manqué mon petit trésor, chuchotais-je tout en vérifiant qu'aucuns autres problèmes surviendraient en cours de route. »

Baissant les appuis des pieds pour que Hayden s’y installe à son aide, je l’observe de la tête aux pieds. Je ne vais pas dire que je la matais, mais ça s’en rapprochait un peu. Heureusement que je peux le faire très rapidement car je m’attendrais sûrement à une bonne petite baffée sur le coin du visage.

« C’est quand tu veux pour monter derrière moi chipie, souriais-je de façon charmeuse à la demoiselle. Ne me dis pas que tu as peur de monter derrière un Avengers qui est censé être mort. Surtout que la vitesse ça me connaît. Alors ? On vient de perdre exactement 25 secondes là. »

La mutante monte finalement derrière moi. Laissant le bruit du moteur hurler plusieurs fois, j’enfile mes lunettes tout en adressant un signe de salutation à Pablo. Fronçant les sourcils, j’entame ma course en direction du lieu où se trouve ce fameux petit appartement. En cours de route, j’obtiens l’adresse de son logement par la mutante. Fâcheusement, son habitation est assez loin, je vais devoir esquiver la moindre voiture de police. C’est pour cela, que je m’aventure avant tout dans des petites ruelles. Parfois je croise en chemin des SDF qui essaye de trouver des logements où dormir, et parfois des voyous. J’en profite même pour voler un bonbon. À la hâte, j’enlève le papier d’emballage puis je gobe la friandise. Goût menthe, ça change pour une fois. J’ai une préférence pour l’orange et la fraise.

Dix minutes plus tard, nous arrivons à destination. J’ai pris mes précautions pour ne pas être suivi. Je m’en moquerais de l’être, mais j’ai une passagère vraiment jolie à mes côtés et je m’en voudrais de la mettre en danger par ma faute. Baissant la béquille de ma moto, je laisse en équilibre tout en descendant après Hayden. Enlevant mes gants, je jette ensuite à un œil à mon portable.

« C’est quoi ton prénom miss ? Tu connais mon prénom, mais je ne connais pas le tien, questionnais-je Hayden tout en enlevant la clé de la moto du contact. »

Installant l’anti-vole, je suis ensuite Hayden à son appartement, pour l’accompagner bien sûr. Seulement, je ne me sentais pas vraiment d’humeur à ce qu’elle me loge dans son appartement. C’est comme-ci je me rendais à son appartement sans lui avoir donné quelque chose en retour. Hayden se comportait bizarrement comme les habitants de la Sokovie. Toujours là à aider son prochain sans rien demander en retour. Néanmoins, la mutante demanderait sûrement une chose en retour. Nous sommes en Amérique il ne faut pas trop rêver.

Entrant en dernier dans son petit appartement, je regarde sans prêter attention au petit détail du logement. C’est alors que je plaque ma main sur mon front en ayant eu un petit flash sur l’appartement de mes parents. Même s’il était beaucoup plus grand, la pièce où je me trouvais me faisait beaucoup penser au salon des Maximoff. Je voyais au milieu une grande table où mangeaient mes parents et ma sœur Wanda. Puis j’arrivais à la hâte couvert de boue pour m’installer près de ma frangine. Ce souvenir c’était comme si c’était hier. Les gueulantes de ma mère à propos de mon état boueux au vu du temps pluvieux à l’extérieur, ma sœur qui rigolait et mon père qui ne faisait que regarder le spectacle qui s’offrait à ses yeux. J’en aurais presque les larmes aux yeux, mais je ne sais plus pleurer. Toutes les larmes de mon corps se sont vidées au vu de précédents évènements de mon passé.

Je reviens progressivement à la réalité en entendant mon portable sonné. Je venais de recevoir un SMS d’une pub de mon opérateur. Soupirant d’exaspération, j’éteignis illico mon portable pour être tranquille.

« Si tu veux je peux dormir à l’extérieur de ton appartement, je n’ai pas trop envie d’être une gêne, sachant que si je ne t’aurais pas parlé, tu n’en serais pas là, rigolais-je doucement à la mutante. »

Actuellement le couvre-feu vient d’être déclenché depuis 25 minutes. Je peux déjà entendre la police. La nuit risque d’être longue une nouvelle fois. Mais cette fois-ci, je suis en charmante compagnie.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Mar 7 Juin - 11:14


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Rapide comme le vent.♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Bien assis sur le canapé, j’installe confortablement mes coudes sur le dessus du canapé. Même si la mutante m’affirmait qu’il n’était pas si confortable, pour moi c’était le luxe. Il est vrai que c’est beaucoup mieux de dormir sur ce sofa plutôt que m’allonger à même le sol. Mon regard scrutait chaque recoin de son petit studio. Je m’y sentirais à mon aise si je me trouvais à la place de la mutante. Contrairement à ma chambre au QG des Avengers, c’est sûr que ce n’est pas du tout luxueux mais je n’aime pas vraiment vivre dans le bien-être. Cet endroit me fait beaucoup penser à mon lieu de naissance. Son petit chez soi est un léger paradis. Je souris donc grandement, me sentant bien. La nuit ne sera pas si mauvaise que ça finalement.

Je me retourne ensuite quand la jeune rouquine me propose quelque chose à boire. J’accepterais volontiers de l’eau. Pour le jus d’orange, je préfère lui laisser pour le petit matin. Quant au Whisky, bizarrement ça me choque légèrement. Je pense donc à une possibilité. Hayden pourrait boire ce breuvage quand elle ne va pas bien. En général on boit pour oublier notre mauvaise journée ou bien notre situation actuelle. J’arrive du coup à ses côtés en moins d’une fraction de seconde ce qui provoque un léger courant d’air entre nous deux.

« Je n’aurai jamais pensé que tu buvais de l’alcool, marmonnais-je doucement en regardant la bouteille. Tu es plutôt le genre de fille à préserver sa santé et à ne pas toucher à ce genre de breuvage. »

Je saisis rapidement la bouteille d’eau de ma main droite tout en lui souriant de manière très charmeuse et un peu abrutie c’est vrai.

« L’eau est la meilleure boisson au monde, rigolais-je en me perdant progressivement dans son magnifique regard. »

Sans lui poser de questions, je trouve deux verres que pose sur la table près du canapé en les remplissant à moitié d’eau. Le tout sous l’effet de ma vitesse comme à mon habitude. M’arrêtant devant elle, je hausse mes épaules.

« Service rapide. »

Je désirais la faire rire un peu, lui changer les idées de notre petite mésaventure de tout à l’heure. Je pense qu’Hayden en aurait besoin et si c’est le cas, j’userais de tous les moyens possibles et imaginables pour lui redonner un meilleur sourire qu’un pauvre rendu crispé.

En même temps, je remarque que la jeune femme chauffe deux parts de pizza dans son micro-onde. Je m’en voulais un peu de lui manger sa deuxième part de pizza. Je lui rembourserais demain sans hésitation pour ne pas être une si grande gêne pour cette nuit.

Pendant ces quelques minutes de réchauffements de cette précieuse nourriture, je m’arrête devant la photographie qui servait de seules décorations de ce petit appartement. Je la fixe pendant plusieurs secondes. La photo représentait Hayden en compagnie de son frère William. Ça me faisait donc penser à ce que je gardais toujours sur moi. La photo qui représentait moi et ma famille. À présent, ce que je gardais toujours est accroché sur le mur de chambre de Wanda. Ils me l’ont sûrement prise pendant que j’étais dans le pays des fantômes. En parlant de ma sœur, je devrais tout de même lui dire que je suis toujours vivant. Mais bon, j’ai légèrement peur de sa réaction. Plus je retarde à lui dire et plus je me sens de plus en plus mal de lui avouer la vérité. Un beau jour, ça arrivera et je suis sûr que je ne serais pas prêt.

Reposant la photographie, je tourne la tête en sa direction.

« Pardon je suis toujours aussi curieux et je devrais me retenir, souriais-je tendrement à la mutante. Marchant et non en courant pour m’asseoir sur le canapé, je continue de la fixer. Je sais que tu es une mutante, cependant j’ignore ton pouvoir. Tu peux vraiment contrôler les personnes avec une simple phrase ? »

Je saisis mon verre pour boire une gorgée de mon eau. Mes pensées se tournent sur le gouvernement. Il tuerait n’importe quoi pour posséder la faculté d’Hayden. Une chose que je ne leur laisserais absolument pas.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Dim 19 Juin - 15:23


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Une proposition comme une autre.♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Je me perdais dans le magnifique regard de la mutante. Ne répondant pas tout de suite à sa question enfin plutôt à sa remarque. Fuir à cause de son pouvoir serait une terrible erreur de ma part. Jamais je ne fuirais devant elle. C’est mauvais pour draguer et pas très glorieux non plus. Je l’ai sauvé une fois et je ne suis pas sûr que décamper en vitesse serait quelque chose qui enchante Hayden. Que j’aimerais pouvoir être plus qu’une connaissance voire ami pour cette jolie demoiselle. Mais on ne peut pas tout avoir. C’est ce qui est dommage mais ça rajoute des défis dans la vie. Sachant que mon approche avec elle il y a quelques minutes n’a pas été encourageante. Mais je n’abandonnerais pas si facilement. Je suis connue pour être un vrai petit dragueur de première, de plus cette fille ne m’est pas indifférente. Elle possède quelque chose que les autres demoiselles n’ont pas. Même Mary ne possède pas ce petit truc particulier.

« ]b]J[/b]e préfère choisir, la part de pizza, commençais-je en prenant l’aliment dans ma main et en le dévorant en moins de quelques secondes. Oups...c’est parti tout seul. »

M’essuyant la bouche grasse avec une serviette de sopalin que je viens d’attraper près du frigo après avoir dévoré ma pizza, je lève mon index en oubliant quelque chose. En une fraction de seconde, je tends une deuxième serviette à Hayden.

« Tu as une miette de pizza sur le coin de la lèvre, rigolais-je comme un gamin en prenant le verre d’eau. Je choisis aussi le verre d’eau, car courir ça donne soif. »

Terminant de boire, je pose doucement le verre sur la table pour ensuite plaquer mes bras contre mes genoux. Je fixe la mutante droit dans les yeux et subitement, je me perds à nouveau de son regard hypnotique. Je n’ai pas pris le temps de regarder au mieux la couleur de ses iris. Ils sont si magnifiques que j’en serais presque jaloux. Je souris du coin des lèvres sans m’apercevoir, peut-être par pur réflexe.

« M’enfuir d’ici à cause de ta mutation serait une terrible erreur de ma part, répondis-je sérieusement en me détendant le plus possible sur le canapé. J’ai connu bien pire que toi, et je pense que tu as besoin de sourire à nouveau. Ce n’est pas bon pour le visage, si tu ne souris pas tu auras plein de rides après. Ce serait très dommage sur un aussi joli visage que le tien. »

Je me mets alors à croiser mes jambes et à regarder le plafond, perdu un peu dans mes pensées.

« Ton frère va revenir, j’en suis certain, soupirais-je d’ennui. Je sais comment sont les gens de l’Épuration. J’ai moi-même croisé une femme de ce camp qui possédait un don redoutable. »

Me redressant correctement, je prends une des mains d’Hayden. Sa peau semblait si fine et douce que j’en aurai presque perdu ce que je désirais lui dire. Mais je me reprends facilement.

« Que dirais-tu, de rejoindre la Résistance, demandais-je calmement le sourire aux lèvres. Être entre les deux camps n’est pas la meilleure solution. On est pris entre deux feux et ces gens-là, souffrent énormément. Si tu n’es pas d’accord, laisse-moi t’aider en cas de besoin. Tu ne peux le nier, je suis sûr que tu as besoin d’aide par moments. »

Lâchant lentement sa main, j’effleure ses doigts avec les miens, avec un sourire charmeur. Je ne peux m’empêcher de faire ça, c’est plus fort que moi et à cause de cette rouquine, je n’ai plus de cœur. Hayden me l’a volé et je souhaite le reprendre.

« Speedy…Speedy…tu dois être la quatrième personne à m’appeler comme ça. Je vais devoir m’y habituer. »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   Ven 22 Juil - 12:10


"If you're hearing this, i must have made it through"


♦Ne pas s'énerver.♦


Pietro FT. Hayden




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Mon envie de la recruter dans la Résistance trottait dans ma tête depuis plusieurs minutes. La voir intégrer ce camp lui permettrait de se sentir plus en sécurité. Sachant que les forces de l’ordre oseraient sûrement un moment ou un autre de forcer sa porte pour l’obliger à se recenser voir la punir en prime. Je déteste ouvertement la voix qu’à récemment prit le gouvernement. Il est vrai que c’est tout à fait normal de se construire de la peur face à des personnes beaucoup plus fortes que soi-même, mais au lieu de créer une sorte de diplomatie, ils répondent encore avec les armes. Il y a quelques années de cela, je voyais juste les Avengers comme une bête noir, surtout Tony Stark, désormais j’ai compris leur véritable motivation après avoir été adopté par papa Ultron. J’étais encore bien pire qu’eux. Obtenir un don afin de pouvoir éliminer moi-même les Avengers avec l’aide de ma frangine... Au final, me voilà dans leurs rangs, bien que ma mort m’ait énormément ralenti.

Baissant la tête en rigolant doucement, je me doutais bien que mes techniques de dragues devenaient démodées mais je préférais toujours essayer. Parfois ça marche, et parfois non. Dans les paroles de la mutante, elle mentionnait toujours le nom de son frère. Serait-il devenu une véritable phobie pour cette jeune femme ? Je me pose une question dont je connais déjà la réponse. Du moins, une partie. William endosserait bien le rôle d’une phobie mais il peut aussi jouer un autre rôle. Il serait la raison de la dépression de cette fille. Je sers mon poing d’énervement, serrant mes dents. De la rage coule en moi à propos de ce type ignoble. Même si je serais en colère contre ma sœur, je ne pourrais jamais être comme ce William.

« Je ne suis pas d’accord, contredis-je doucement la mutante. Ta disparition pourrait m’affecter par exemple. Je te connais à présent et je ne désire pas perdre une charmante amie. »

Tournant mes pouces, j’essaye de calmer ma colère. Je pars vite en sucette pour un rien quand des personnes tentent de s’en prendre aux personnes comme moi. Prenant une bonne bouffée d’oxygène, je pivote ma tête pour me concentrer sur l’écran du vieux téléviseur.

« Parfois dans la vie, il faut savoir monter les marches au lieu de les descendre pour le regretter ensuite. »

Reprenant mon attention sur la mutante, je ne cogite pas tout de suite que ma phrase devrait être difficile à cerner. Tournant mon index dans les airs près de ma tempe, je reprends mon sourire que je venais de perdre quelques secondes avant.

« Pour faire simple, repris-je calmement. Dans la vie, il faut agir au lieu d’attendre. Sinon on risque de le regretter dans l’avenir. Ne laisse pas l’Épuration ou ton frère ruiner ton moral. Chacun est libre de courir où il veut. Au lieu de laisser le gouvernement choisir un collier et une laisse pour le poser autour de ton cou, apprend plutôt à riposter. Mais si tu désires le faire, rejoins la Résistance. »

Fronçant mes sourcils décolorés, je ne quitte pas la femme du regard.

« Si tu ne sais pas comment aider les gens, apprend déjà à t’aider toi-même, souriais-je à la mutante tout en me reprenant une gorgée d’eau, j’ai mis à peine une fraction de seconde pour remplir à nouveau le récipient à l’aide de l’évier, avouez que vous n’avez rien vu venir. Si tu n’y arrives pas, mon aide tiens toujours. J’accourais pour te rejoindre, rapide comme l’éclair. »

Posant le verre à nouveau vide sur la table, je jette à nouveau un coup d’œil au téléviseur. Installant un léger blanc entre moi et Hayden. Je préfère la laisser réfléchir de ce que je lui ai dit. Sachant que je pourrais lui redire encore et encore mais de manière totalement différente car mon cerveau cogite très vite. Plus rapide que ceux d’un humain normal. Merci Hydra de m’avoir fourni un métabolisme amélioré.

« Sonic ? C’est qui ça, demandais-je très curieux. »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 05 - RP avec Hayden   

Revenir en haut Aller en bas
 
05 - RP avec Hayden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hayden. Les étoiles galopent avec toi...
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Iruka :: RPG :: The Avengers RPG :: Pietro Maximoff :: Coin RP-
Sauter vers: