Forum sur l'univers du manga.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01 - RP avec Garrett - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Ven 8 Jan - 17:45




You didn't see that coming ?!Pietro & Garrett
« Course-poursuite »

« Vous allez devoir rester en compagnie de l’équipe du docteur Cho pendant un petit moment. Même si vous semblez en pleine forme, vous pouvez sûrement avoir des effets négatifs à propos de votre résurrection par le caisson. Vous êtes à présent un Avengers, je vous veux en pleine santé car le monde à besoin de vos services monsieur Maximoff. Aucune personne à moi et Helen Cho est au courant de votre résurrection. Je compte sur vous pour rester discret.»

C’était les paroles de Nick Fury, et toi tu ne l’avais même pas répondu. Tu restais planté là, assis sur une chaise à le regarder partir de ta nouvelle chambre. Enfin plutôt une petite cellule car tu n’es pas libre de tes mouvements. Tu es revenu à la vie, une semaine après la reconstruction du berceau. La Vision venait de le détruire à son réveil. Il fallait au moins qu’il ait une première scène classe pour impressionné ta petite Wanda. Soupirant d’ennui, tu t’allonges sur le lit pour contempler le plafond. Un beau plafond blanc, avec aucune tâche. À croire que tu es la première personne à te retrouver ici. La pièce comportait, un lit simple, une petite table et deux chaises. La deuxième chaise c’est sûrement pour les visites. Sérieusement, tu te croirais dans une prison en fait. Est-ce que ta sœur est dans une pièce comme ça ou quoi ? Et les autres Avengers ?

La porte de ta chambre s’ouvre, laissant une magnifique Asiatique y entrer. Tu la reconnaissais, c’était Helen Cho. Beau petit visage, une silhouette affinée, l’épouse parfaite quoi. Elle tenait dans ses mains plusieurs documents. S’asseyant sur une chaise, elle t’invite également à t’asseoir.

« Ce serait normalement l’inverse non . C’est moi qui devrais vous inviter à vous asseoir. C’est mon petit chez moi après tout. Vous allez me garder encore longtemps, car chaque seconde qui passe m’incite à dégager de cet endroit sans que vous ayez eu le temps de lever le petit doigt. »

T’asseyant quand même, Cho te répond qu’elle préfère s’assurer que tu n’es pas d’effet secondaire par le caisson au lieu de te laisser gambader sagement. Comprenant à peu près à ce qu’elle voulait dire, tu poses tes pieds sur la table et te balance sur ta chaise. Tu allais devoir entamer plusieurs tests chiant alors autant te mettre à l’aise.

« Ma sœur se nomme Wanda Maximoff je sais. Sinon vous avez un petit ami ? Oui je sais que j’ai reçu 47 balles pour protéger l’archer sans charisme et le gosse. Vous voulez sortir avec moi ? Oui j’arrive encore à utiliser ce que j’ai reçu par Hydra. Franchement si vous sortez avec moi vous serez la femme la plus heureuse au monde. »

Après avoir répondu à plusieurs questions, ou presque car tu commençais à en avoir marre, Helen s’apprête à partir. Elle te mit au courant que les tests continueront demain, mais tu étais quelqu’un d’imprévisible. Allais-tu rester dans ta chambre sagement ? Absolument pas. Dès que la porte s’ouvre, tu ressors aussitôt adressant un petit clin d’œil à ta doctoresse.

« Vous en faites pas ! Je reviendrais demain pour les tests. »

Sortant du bâtiment, tu te retrouvais en plein New York. Ce que tu ne savais pas, c’est que depuis ta petite absence, une loi sur l’épuration des mutants et des types comme toi venait d’être voté. Tu es toujours le dernier au courant de toute manière. Commençant à marcher tranquillement dans la ville, tu profites de ton petit séjour pour découvrir ce qu’est vraiment la vie Américaine. Allant dans des magasins, dans un casino pour y jouer un peu en volant des jetons à un type, puis buvant une bonne bière dans un bar avec l’argent que tu as gagné au casino. Une bonne petite après-midi. Mais vers 20 h, les gens commencent soudainement à rentrer chez eux. La plupart paniqué et pressé. Curieux, tu interpelles un homme pour lui demander ce qui se passe. C’est alors que tu te mets à rire en entendant cette fichue loi. Tu croyais que l’homme plaisantait. Ne prenant pas compte de l’avertissement de la personne que tu venais d’interpeller, tu continues ton petit chemin, essayant de retrouver ce fichu bâtiment pour rentrer. Tu étais ressorti d’un immeuble comme les autres, Nick tenait à ce que ta revenu au monde soit la plus discrète possible. Donc logiquement, la zone où tu te trouvais avant était un immeuble comme les autres. Il était gardé par quelques agents du SHIELD sous la botte de Fury. Y’en avait très peu et vu l’état dont tu les avais laissés tout à l’heure, il ne devrait pas se réveiller tout de suite.

Il était à présent 21 h, la nuit venait de tomber il y a belle lurette. Tu ne retrouvais toujours pas ton chemin, tu étais vraiment paumé. Préférant pas utiliser ton pouvoir pour le moment, tu entends des bruits de pas vers toi. Te retournant, tu vis des sentinelles armées jusqu'aux dents pointées leurs armes sur toi.

« Vous allez pas me croire, mais je me suis perdu et je retrouve pas mon chemin. Si je vais vous suivre à un poste de police ? La réponse est non. Je n’ai pas besoin de nounous pour m’emmener à un endroit qui ne correspond pas à l’endroit que je recherche. Vous allez m’arrêter ?!  Nan ! Sérieusement ? »

Une des sentinelles commence à te tirer dessus avec un taser. Ayant des réflexes surhumains, tu vois le coup arriver. Esquivant avec facilité, tu te remets à parler.

« Nan vraiment ? Tu me tirais dessus là ? Franchement chapeau. Au lieu d’avoir un casque sur la tête, tu devrais t’acheter des lunettes. »

Voyant de nouveaux tirs sur toi par d’autres sentinelles, tu continues d’esquiver.

« Vous êtes tous bigleux ou quoi ? Vous devrez plier bagage et partir, parce que j’ai honte pour vous. L’Amérique a du souci à se faire pour ces soldats. »

Continuant de te moquer, tu entres dans le groupe de sentinelles pour enfiler un casque et tu prends une de leurs armes en moins d’une seconde.

« Vous en faites pas ! Je vais vous aider à capturer ce dangereux fugitif. »

Tapotant sur la visière du casque, tu hausses les épaules.

« Pas de chances des gars, il est déjà parti. Vous n'avez rien vu venir hein ?! »

Redonnant le casque et l’arme à la sentinelle, tu disparais en un rien de temps à la vitesse du son. Faisant tomber les sentinelles par la force de ta vitesse. Ton petit numéro venait d’attirer toutes les sentinelles les plus proches à tes trousses. La situation où tu te trouvais devenait compliquer. C’est alors, que pendant ta petite course-poursuite du policier et du voleur, que tu remarques un type dans une petite ruelle. Lui aussi s’amusait à transgresser les règles de l’État sans doute. T’arrêtant en face de lui, tu plaques ta main derrière son crâne.

« T’en fais pas, ça va aller très très vite. Tu sais comme un avion qui franchit le mur du son. J’espère juste que tu tiens pas trop à ta coupe de cheveux ringarde. »

Sans prendre le temps d’écouter ses paroles, tu l’entraînes avec toi dans une zone beaucoup plus sûre pour échapper aux sentinelles. Vous vous retrouviez à présent dans une autre petite ruelle pittoresque. À l'abri des petits policiers. Regardant l’homme tu lui souris.

« Laisse-moi deviner. Tu l’as pas vu venir celle-là ?! »


© 2981 12289 0


Dernière édition par Keisa Kyoko le Mer 2 Mar - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Mar 12 Jan - 16:55




You didn't see that coming ?!Pietro & Garrett
« Un amusement. »

Tu venais d’utiliser ta mutation pour t’enfuir des forces de police. Tu emmènes même avec toi un petit nouveau dont tu n’as aucune idée de qui sait. Il devait être plus âgé que toi au vu de sa bouille. Pour sa coupe de cheveux tu évites de faire des commentaires là-dessus. Nan franchement tu ne dois rien dire ou penser. Tu dois te taire et penser à autres choses. Oh oui ! Enfin tes pensées se sont tournées ailleurs. Le voyant mettre une main derrière son crâne d’un air curieux, il venait déjà de se retourner pour te dévisager. Tu venais sans doute de lui avoir flanqué une de ses trouilles. Ça t’amusait énormément. Le plus curieux c’est que normalement, après avoir expérimenté ton pouvoir avec toi, la personne devrait vomir. Mais rien ne se passe avec lui. Il doit avoir du cran ce petit bonhomme. Tu entends subitement les bruits de sirènes de forces de l’ordre. Levant les yeux au ciel, tu te dis que ces misérables gardiens de la loi sont vraiment tenaces à échapper. Surtout quand tu t’es foutu de leur tronche. Franchement leurs têtes furent épiques quand tu te moquais d’eux. Ce sont vraiment des incompétents dans ce métier. Combien devaient-ils être cette fois ? Sûrement une bonne vingtaine, voire trentaine. Tu n’es absolument pas passé inaperçu et ces flics ont sûrement hâte de se venger de toi. Ils peuvent rêver. Jamais tu leur laisseras cette occasion. Ce serait limite l’humiliation pour toi. Donc qu’ils aillent se faire voir.

Écoutant la personne en face de toi te parler. Il t’accusait de l’avoir entraîné dans tes emmerdes. Ce qui n’est pas faux en fait. C’est toujours mieux d’échapper aux sentinelles à deux. Au moins on ne s’ennuie pas, et c’est toujours marrant. Mais que faisait-il là lui aussi. C’est le couvre-feu donc s’il tenait à ne pas avoir d’ennuis, il aurait dû rentrer chez lui. Quel abruti fini. Exaspéré par son attitude, tu tilt à son autre question. Il voulait connaître ton identité. Tu pourrais inventer un faux nom pour l’embêter. Après tout tu n’es pas obligé de révéler qui tu es vraiment. Même à un parfait inconnu. C’est vrai que si la personne en face de toi serait du sexe différent, avec de belles formes et un beau visage, tu t’empresserais de lui donner ton identité, mais également de lui demander la sienne. Mais ce n’est pas le cas.

« Je suis juste un type qui pourrait te sauver la vie à condition que tu fermes ton clapet tellement que tu m’énerves déjà. Surtout quand je vois en face de moi un froussard qui a peur de quelques sirènes de police. »

Te mettant à genoux pour commencer à refaire les lacets de tes baskets, tu sens les sirènes de police se rapprocher de plus en plus. Les petits zigotos te retrouveront d’ici deux ou trois minutes. Ce qui te laisse le temps de te reposer un peu. Visiblement ton petit repos au paradis te fatigue de plus en plus sur l’utilisation de tes pouvoirs. Il faut sûrement laisser le temps à ton métabolisme de se réhabituer à ta super-vitesse. Ayant fini avec ton histoire de chaussures, tu te plaques sur le mur en croisant les bras. Tu regardais ce que faisait l’homme. Tu le vis alors sortir une arme bien étrange. Tu fronces alors les sourcils, te demandant où il a pu récupérer une arme pareille. Marchant vers l’angle de la ruelle, il penche sa tête vers la rue sur le côté. Sûrement pour voir où en était la progression des poulets.

Il te proposait alors deux choix. Utiliser ta super-vitesse pour vous enfuir à nouveau, ou les attaquer par la force. Les propositions ne te plaisaient absolument pas, surtout la dernière. Même si ces personnes sont contre les mutants, ils font justes leur travaille. Certains sont peut-être obligés de le faire. Se battre contre eux est inutile, surtout si l’objectif est de les blesser. Ensuite, pour la fuite, c’est beaucoup trop facile. Tu aimes bien donner un peu d’espoir à tes ennemis. Ça pimente les évènements.

Te déplaçant à grande vitesse, tu saisis l’arme de ton soi-disant coéquipier. Puis, tu te replaces où tu te trouvais il y a quelques secondes. Tu regardais la forme de l’arme. C’était sans doute non terrien. La lance de Loki ressemblait à ce style-là également. Regardant Garrett, tu fais tourner le pistolet à la manière d’un cow-boy puis tu le pointes sur l’homme, tu finis par lui rendre.

Des portes de voiture commencent à s’ouvrir et se fermer. Puis tu entends une voix dans un microphone te disant de te rendre. Ils venaient enfin de comprendre que tu étais un mutant. Ils sont longs à la détente. Tu apprends même que la zone est entièrement encerclée.

« Joli pistolet en plastique. Bon voici mon plan homme des cavernes. J’ai envie de m’amuser un peu avec ces flics. Ils doivent être une petite quarantaine, ce n'est pas un grand nombre pour moi. On s’en débarrasse s’en les tuer et très rapidement. Si jamais tu en tues un, je te fais la même chose sans que tu puisses t’en rendre compte. Ok ? »

Trottinant dans la ruelle pour en ressortir, tu enfiles ta capuche pour camoufler un peu ton visage.

« J’espère que tu vas pas faire dans ton froc, c’est des dures à cuir ces types. »

Voulant partir, ton pied trébuche alors sur une bouche d’égout. Tu possèdes alors une autre idée.

« Je retire ce que j’ai dit. »

Ouvrant la bouche d’égout, tu constates que tu peux fuir par ce conduit.

« On va en fait s’enfuir pour le moment. Ce sera autant plus amusant que de finir le travail tout de suite. Accélère l’ancêtre ! Ils vont arriver d’une minute à l’autre. »

Entrant par la bouche des égouts, tu descends de l’échelle rapidement. L’odeur te donnait envie de vomir, mais tu te retenais. Tu espérais que le papy empruntait le même chemin que toi, sinon il serait dans de beaux draps avec ces types qui ont des casquettes ridicules.

Ayant fini de descendre l’échelle, tu regardes à droite à gauche pour essayer de choisir quel chemin prendre. La fuite pouvait continuer. Autant dire, qu’après ces petits évènements, tu deviens quelqu’un d’imprévisible.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Dim 17 Jan - 23:31




You didn't see that coming ?!
Pietro & Garrett
« Bananaaaa !! »

Arrivant à une intersection, tu regardes à droite et à gauche pour essayer de te décider sur quel chemin prendre. Celui de droite t’emmènerait vers le Nord de Manhattan quant à gauche tu n’en avais aucune idée. Le rat des égouts ne connaissait pas le chemin. Tu te demandais s'il appréciait cette odeur nauséabonde car franchement avoir déjà exploré ces égouts faut vraiment être barge. Ou alors il faut aimer l’odeur. Il te demande alors ce que tu proposais. L’observant, tu arrêtes à nouveau ton regard vers le chemin inconnu. Il est évident que tu es extrêmement curieux de voir où ce passage peut emmener. Entendant déjà les forces de l’ordre ouvrir la bouche des égouts, tu entames alors les cent pas. Disparaissant dans un reflet bleu électrique, tu commences à faire du vent à ton entourage. Dès que tu entends un policier descendre de l’échelle, tu pars tout de suite dans la zone inconnue en oubliant ton allié en chemin. Te rendant compte de ton oublie, tu reviens vers lui dix secondes plus tard.

« On prend le chemin inconnu, dépêches-toi l’ancêtre. À moins bien sûr que tu es besoin que je te pousse sur une chaise roulante pour que tu tiennes le rythme. »

Levant les yeux au ciel tout en haussant les épaules, tu repars de plus belle à vive allure disparaissant dans ta traînée bleu électrique. Pour le moment, le chemin n'était qu’en ligne droite donc aucun problème de se perdre. Cependant tu ne voyais presque rien à l’intérieur. Les lumières éclairaient presque rien, tu devrais limite avoir une lampe de poche pour mieux distinguer ton chemin. Du coup, tu ralentis un peu, à seulement 200 km/h au lieu de 500 km/h. C’est déjà pas mal, à part pour une personne qui ne possède pas ton pouvoir et qui dirait que tu cours toujours aussi vite. Continuant ta petite course, tu glisses en marchant sur une peau de banane. Vu ta vitesse, ta chute tu essaies d’amortir la chute avec ton bras gauche. Faisant des roulés bouler sur le sol, tu finis ta course contre un des murs du chemin. Alors ta chute, autant dire que tu l’as pas vu venir. Idem pour cette peau de banane. C’est sans doute Dieu qui te joue des tours.

Couché sur le sol, tu relèves un peu la tête pour essayer de voir où tu es. Ton esprit est totalement chamboulé et tu as extrêmement mal à plusieurs articulations. Heureusement que ton coéquipier n’est pas encore arrivé, parce que tu aurais eu la honte de ta vie. Tu pouvais cependant entendre des coups de feu se rapprocher dangereusement. Il faut vite que tu récupères sinon ta vie sera en danger mais également celle de ton camarade dont tu ne connais pas du tout son prénom. Il aurait pu se présenter au moins. Vite, tu dois te relever. D’abord il est impératif de t’assurer que tu n’as rien de cassé. Pendant ta chute tu as essayé de te protéger au mieux pour éviter de gros dégâts mais à la vitesse où tu allais tu as forcément une belle blessure. Tes orteils c’est bon, tu peux bouger aussi tes jambes. C’est déjà une bonne chose que rien n’est cassé au niveau des jambes. C’est la base de ton pouvoir après tout. Tu diagnostiques ensuite tes épaules, tes bras, tes poignets, tes doigts. Mauvaise nouvelle pour toi, tu ne sens plus du tout ton bras gauche. Et voilà, en faisant le pitre tu viens d’entamer ton arrêt de mort.

Bon, tu dois impérativement être debout. Tu dois pouvoir courir mais cette fois beaucoup moins vite à cause de ce fichu bras. Courir à grande vitesse ou même à petite vitesse va forcément aggraver ta blessure. Dans un grand effort, tu te relèves à une main. Difficilement mais tu es quand même arrivé. C’est grâce à tes biscotos et à ces pompes d'une main. Sûrement pas le truc pour impressionner les filles. Il serait peut-être temps d’ailleurs que tu sort avec une demoiselle. À 22 ans tu as toujours pas trouvé l’amour parfait. Même si tu as eu de folles aventures avec quelques filles, tu dois quand même te caser. Après tout, si ta sœur se met en couple avant toi ça va pas le faire. Tu n’espères pas qu’elle se mettra avec la Vision. Il est hors de question qu’elle devienne mécanophile. Ce serait la honte pour toi.

Tu aperçois enfin Garrett après quelques minutes, tu venais de le laisser un peu en plan. Ce n’est pas de ta faute s'il est lent comme un escargot. Montrant ta présence à Garrett, tu remarques avec effrois des balles arrivant dans sa direction. Ne sachant pas si elles allaient le toucher ou non, tu t’empresses de courir vers lui. Ta super-vitesse contribuait à augmenter la douleur à ton bras gauche. Essayant de supporter cette douleur, tu arrives enfin vers ton coéquipier pour dévier les deux trois balles qui se dirigeaient bien vers lui. Néanmoins, tu en reçois une dans l’épaule droite. C’est parti pour la 49ème balle dans le corps. Tu es forcément un aimant ce n'est pas possible.

Ayant réussi ton petit numéro avec ces balles, tu reprends Garrett au niveau de la nuque comme tout à l’heure.

« Je te prends la nuque pour éviter qu’elle se brise. Tu sais comme le coup de lapin. Avec le bruit qui va bien. Le craque. Le CRAQUE. »

Filant à toute allure, tu remets de la distance entre les forces de l’ordre et vous. Cependant, tu es complètement perdu, prenant une direction au hasard, puis une autre. Après quelques secondes de marathon, tu t’arrêtes complètement épuisé. Te calant contre le mur, tu émets un râle de douleur à cause de tes deux blessures.

« Ok ! Je sais c’est entièrement de ma faute qu’on se retrouve dans cette merde. Mais si je tiens la personne qui a posé une peau de banane sur le sol, je vais le tuer pour deux raisons. La première c’est que c’est mal de polluer. La deuxième raison c’est qu’il se croit trop à Mario Kart. »

Reprenant ton souffle de minutes en minutes, tu soupires d’agacement en regardant la suite du chemin des égouts.

« Faut vite sortir d’ici, j’espère qu’il y a au moins une sortie dans cette direction sinon on se farcit encore les poulets. »

Plaquant ta main sur ton front, ta vision se brouille doucement. Tu espères que les expérimentations de Strucker sur toi te permettent de rester conscient pendant un long moment. Tu ne veux absolument pas t’écrouler sur ce sol moisit et d’être une mauvaise aide pour le papy à côté de toi.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Sam 6 Fév - 0:23


Il faut fuir ~


♦Envie de glisser...♦


Pietro FT. Garrett




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Les forces de police gagnaient du terrain. Toi, tu es vraiment amoché. Que ce soit la balle dans ton épaule droite et le bras gauche cassé. Tu sentais le sang couler le long de ton bras. Tu ne pouvais même pas compresser ta blessure à cause de ton autre bras non valide. Il ne te reste que tes jambes d’opérationnelle, enfin tu peux un peu bouger ton bras droit, la blessure n’est pas trop grave mais le sang coule quand même bien. Si bien que tes doigts commencent à être recouvert de ton sang. En gros, la seule chose que tu pourrais faire c’est courir et rien que ça. Tu n’as pas l’habitude de te battre avec des coups de pied. De plus, ce n’est pas évident de te déplacer rapidement et de donner des coups de tibia ou genoux en même temps. Ce que tu risques c’est encore de tomber par terre et d’aggraver tes blessures. La seule solution qui ne te plaît pas vraiment, c’est de compter sur ton allié. Tu n’aimes pas trop être redevable à autrui à cause de tes conneries. D’ailleurs l’espèce de tortue qui te sert d’allié, tu as déjà oublié son prénom. C’est quoi déjà. Garry, Garfield. Tu n’as plus aucun souvenir en fait. L’histoire de la peau de banane t’a carrément perturbé.

Suivant Garrett en essayant de pas trop le dépasser car il court très lentement même s'il semble avoir une plus grande vitesse qu’un simple humain, tu entends toujours des coups de feu derrière vous. Ils essayaient même de vous éblouir avec leurs torches.

« Tu cours assez vite. C’est quoi ton astuce ? Tu es vraiment un simple humain ? Tu te drogues ? Tu voles la vitesse des gens ? »

Après quelques mètres, le ravageur t’informe qu’il y a de la lumière au fond du couloir. C’est sans doute la porte de sortie. Vous aurez alors peut-être la chance de semer vos assaillants. Au final le petit jeu avec ces sentinelles s'est transformé petit à petit en véritable danger. La prochaine fois, tu seras beaucoup plus prudent. Quitte à ravaler ton arrogance sur ta super-vitesse.

« J’espère que c’est la sortie. Tu imagines on se retrouve né à né avec un lézard humain mutant qui désire transformer tout le monde en reptile. C’est l’endroit parfait pour un type de ce genre. »

Un peu d’humour n’est jamais de refus dans une situation désespérée. Sachant que ce genre de cas c’est vraiment passé à New York mais tu n’es absolument pas au courant.

Parcourant de plus en plus en direction de cette fameuse lumière, vous finissez par arriver vers non pas une sortie mais une espèce de cascade d’eau dégoût. Vous pouviez descendre par une échelle pour emprunter une sortie différente que la direction de l’eau. Seulement en empruntant ce chemin, vous risquez encore de galérer avec les sentinelles. Levant les yeux au ciel, tu regardes en bas de la cascade qui conduisait dans une espèce de tunnel.

« J’ai toujours rêvé de faire du toboggan aquatique. Pas toi machin ? »

N’écoutant pas son avis, tu entraînes ton ami à sauter dans la cascade pour échapper à l’épuration qui se trouvait à quelques mètres de vous. Les balles vous ont même frôlé de peu. Entrant dans le tunnel, vous commencez à faire du toboggan. Inutile de préciser que tu gueulais légèrement à cause de la chute mais aussi parce que tu venais d’aggraver un peu plus l’état de ton bras gauche. Glisser sur l’eau en faisant du toboggan était en fait assez cool finalement du moins tu espères que les autres ne vous ont pas suivi. Tu pries également qu’au bout du tunnel il n’y ait pas de maelström. Ce serait un peu con de te retrouver face à ça.

Votre petite ou plutôt grande glissade prend fin pour un plongeon dans les eaux sales des égouts. Remontant à la surface, tu nages difficilement vers le rebord. Sortant de l’eau, tu t’assoies contre le mur en respirant fortement. Grimaçant pour tes blessures.

« Pour une première fois, j’avoue que le toboggan aquatique ce n'est pas si mal. Excepté l’odeur nauséabonde qui se dégage de l’eau. J’espère que ton pistolet ne craint pas trop l’eau. D’ailleurs tu l’as eu où ce jouet ? Technologie de ce fameux S.H.I.E.L.D. ? »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Mer 10 Fév - 15:46


Il faut fuir ~


♦Un peu de compagnie♦


Pietro FT. Garrett




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Assis et dos contre le mur, tu observes Garrett sortir de l’eau. Tu étais épuisé, tu respirais fort et en plus tu grognais parfois de douleur à cause de tes blessures. Fermant les yeux un instant, tu avales ta salive pour par la suite retiré doucement ton pull. Le fait l’enlever ce vêtement te donnait un mal de chien pour t’en débarrasser mais tu douillais affreusement suite à ce que tu as reçu. Remontant la manche droite de ton T-shirt tu serres les dents en jugeant l’état de ta blessure par balle. Tu perdais pas mal de sang, il faudrait que tu te fasses un garrot. C’est d’ailleurs ce que tu fais avec une seule main. Une méthode très grossière où tu serres le bandage de vêtement avec tes dents. Tu as dû mettre deux à trois minutes pour réaliser ce premier soin. Tu ne désirais pas l’aide de ton compagnon d’armes. Ce méchant bobo a été créée par ta connerie monstrueuse, il faut que tu assumes.

Te relavant grâce à l’aide de Garrett, tu lances le reste de ton pull dans l’eau. Comme ça, le vêtement va couler et il y aura aucune preuve de votre passage. Du moins il y a toujours des experts pour faire chier et trouver les preuves qu’on essaie de cacher ou de détruire.

« Trouvons vite une sortie, j’en ai marre de cette odeur nauséabonde. »

Suivant Garrett, tu restes un peu en arrière. Tu n’arrivais plus vraiment à courir vite, tu avais beaucoup trop mal. Il faut que tu vois un médecin le plus rapidement possible. Ton métabolisme amélioré te donnait un petit avantage, tu ressentais moins la douleur. Si tu étais encore un humain normal, tu serais déjà K.O. .

Arrivant à un croisement, tu laisses l’initiative au ravageur de prendre le bon chemin. Il hésitait entre un chemin à gauche et un autre à droite. Cependant, quand vous avez entendu un bruit sourd provenant de la gauche, le choix fut tout de suite décidé. La droite contient le route la plus sûre pour vous deux. L’empruntant, vos bruits de pas sur le sol humide semple provoquer à nouveau cet étrange bruit sourd. L’ayant bien entendu cette fois, tu penses tout de suite à une espèce de rugissement. C’est alors que tu commences à rire ironiquement.

« J’espère que c’est ton ventre qui provoque ce bruit. Je n'ai absolument pas envie de me retrouver face à un nouveau danger. »

C’est alors que ton esprit pense à Ulysse Klaue au cours de ton petit voyage au Wakanda. L’homme t’avait informé qu’il venait de regarder un documentaire sur les calamars. Cette créature lui faisait peur, surtout si elle mesurait une très grande taille. Tu imagines alors te retrouver face à cette créature.

Le bruit sourd s’approche de secondes en secondes sur votre position. Si bien que tu entends déjà ses bruits de pas. Ça semblait à présent courir. Recevant des frissons de la tête aux pieds, tu distingues tout à coup deux iris jaunes te regarder dans le noir. Reculant lentement de plusieurs pas, ton cœur se met à battre très rapidement. Ce genre de situation avait tendance à te donner la chair de poule.

« Il serait temps de sortir ton pistolet l’ancêtre. »

À tes paroles, la silhouette dans l’ombre apparaît sous la lumière d’une lampe accrochée au plafond. La créature ressemblait à un lézard mutant. Quand tu racontais cette histoire de lézard, tu espéras ne pas te retrouver en face de ça. Surtout dans ton état actuel.

Apercevant à l’avance le coup de griffe du reptile, tu l’esquives de justesse. Ta vitesse était très lente à cause de ton état. Tu ne pourras donc pas esquiver d’autres attaques de ce type-là. Rien que d’observer de haut en bas la créature ça te donnait une bonne frousse. Mais il faut te ressaisir. Fronçant légèrement les sourcils, tu lèves ton genou doucement. Te concentrant, tu donnes tout à coup un bon coup de pied à très grande vitesse sur le lézard. La force fut si brutale que le monstre se fait projeter contre une paroi du mur. Malheureusement, il est toujours en vie et bien en rogne.

« C’est quand tu veux pour lui tirer dessus. »

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Keisa Kyoko
Admin
avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   Jeu 25 Fév - 16:35


Il faut fuir ~


♦La sortie♦


Pietro FT. Garrett




▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲

Regardant avec effroi l’immense lézard mutant, tu te décales pour laisser le champ libre à Garrett de tirer. Tu n’en revenais pas, non seulement tu te trouvais devant un monstre mais en plus de ça ton coéquipier possédait une arme tirant des rayons bleus. Comme si c’était un contrebandier des films Star Wars. Tu n’as encore jamais vu ses films mais un jour tu comptes les regarder. Tu as juste eu vent que ses films contenaient une histoire futuriste avec un contrebandier qui se farcit la reine et qu’il y a des pistolets blasters. Un peu comme les armes d’Hydra dans le château où tu étais enfermé en Sokovie. Ça par contre, tu dois avouer que ce type dont tu ne connais pas son nom à la classe.

« Autre chose que des humains sur cette planète ? Je ne pensais pas me retrouver né à né avec un petit homme vert. Où sont tes yeux globuleux et ton immense crâne ? Tu dois être le vilain petit canard de l’espace pour ne pas ressembler à un Martien. Et pour répondre à ta question, y’a pas que des humains sur cette Terre. »

Te bouchant les oreilles à cause du cri effrayant de l’animal bizarre qui venait d’être blessé, tu disposais à présent d’acouphènes dans tes oreilles. Le meilleur moyen de devenir sourd. Voyant ensuite Garrett ranger son arme, tu te dis qu’il n'est sûrement pas bien. Un bon rayon dans le crâne du lézard le tuerait directement.

« Tu fais quoi là ? Utilise ton arme d’Hydra pour en finir pour de bon avec cette bestiole ! »

Mais non, monsieur l’extraterrestre compte utiliser une autre méthode pour attirer sans doute plus de gloires à son ego. L’observant curieusement lever ses mains en direction des tuyaux qui se trouvent au-dessus du lézard, quelque chose que tu ne voyais pas du tout venir arrive très rapidement. Les tuyaux s’écrasent littéralement sur la face du lézard. Comme ferait un Jedi dans Star Wars contre un ennemi en utilisant la Force. Oui, tu sais qu’il y aussi une guerre entre des gentils et des méchants avec des sabres badass, et ils peuvent utiliser un pouvoir similaire à ta sœur jumelle. Le lézard est alors assommé pour un petit bout de temps, le moment propice pour continuer à vous enfuir. Levant ton index, tu regardes ton ami d’un air convaincu et impressionné.

« Je l’ai pas vu venir ce coup-là ! Tu m’impressionnes Jedi. »

Entamant alors une petite fuite, tu sens tout à coup que la douleur au niveau de ton épaule est de moins en moins douloureuse. C’est sûrement grâce à ton dopage de la pierre de l’esprit. Ton métabolisme amélioré peut sans doute diminuer la douleur. En conséquence, c’est grâce à ceux que t’a fait Strucker que tu as pu revenir à la vie par le caisson de régénération. Un humain normal n’aurait peut-être pas pu revenir à la vie après 47 balles dans le corps.

« C’est quoi ton prénom homme de l’espace ? Moi je m’appelle Pietro, Pietro Maximoff. Enchanté de rencontrer une personne qui ne vient pas de la Terre. Je me demande ce que tu viens faire ici ? J’imagine que tu n’es pas venu sur notre planète bleue pour rencontrer des lézards mutants. »

Enfin, tu peux distinguer la lumière de la sortie. Le sourire aux lèvres revenait sur ta petite bouille fatiguée par cette mauvaise aventure.

« Je crois que c’est la sortie. J’espère retrouver le repaire de Fury. J’imagine bien le savon qu’il va me passer en voyant l’état de mon bras cassé. »

C’est vrai que ça ferait bizarre qu’il te voie en super état et qu’ensuite tu sois en piteux état. De toute manière, qu’il le sache ou non, tu es quelqu’un de très imprévisible, encore plus que ta charmante sœur jumelle. À part Wanda, personne ne peut prédire ce que tu pourrais faire dans la seconde à venir. Une vraie pile électrique par moments ou alors un agaçant moulin à paroles qui pourrait faire exploser pas mal de cerveaux à ton entourage. Le monde est lent, tu parles donc rapidement, car tu es impatient. C’est la faute de ton pouvoir.

La sortie est malheureusement piégée par une grille en fer. D’un geste furtif et rapide tu attribues un coup de pied d’une vitesse extrêmement rapide pour détruire l’obstacle. Sortant enfin de ces piteux égouts, tu redécouvres l’odeur de la ville, de l’essence, de la pollution, une bien meilleure odeur de l’endroit où tu te trouvais.

« Je compte retourner au repaire d’un pirate black. Tu comptes me suivre ou alors c’est ici que nos chemins se séparent ? »

Posant ton derrière sur un recoin, tu reprends un peu ton souffle tout en analysant l’état de ton bras cassé. La douleur diminuait un peu mais tu avais toujours aussi mal.

« Tu te défends bien pour un vieux. Tu m’as un peu sauvé le cul je dirais. Donc je te remercie, la prochaine fois ce sera à mon tour de te sauver, du moins si je trouve ça amusant. »

Tu échappes un petit rire arrogant. Venir au secours des gens va devenir dans quelques jours ton petit passe-temps quotidien. Tu vas bientôt rejoindre les rangs des Avengers, tu vas donc devoir t’y préparer. Mais sauver les filles sera ta priorité.

(c)Lili - ne pas reproduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-iruka.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01 - RP avec Garrett - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
01 - RP avec Garrett - Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un Dîner aux Chandelles, avec des Humains à Manger [Livre 1 - Terminé]
» TERMINÉ-Que faire avec une fille saoule ? (feat Ashlyn)
» Un rendez-vous important. (Privé avec Laetitia) TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Iruka :: RPG :: The Avengers RPG :: Pietro Maximoff :: Coin RP-
Sauter vers: